CMQ reçoit un feu vert très attendu de Transports Canada

Le Chemin de fer du centre du Maine et du Québec (CMQ) a reçu le feu vert très... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Chemin de fer du centre du Maine et du Québec (CMQ) a reçu le feu vert très attendu de Transports Canada pour le développement de ses activités sur rail.

Le 5 décembre dernier, CMQ a obtenu la révocation officielle d'une série d'avis et d'ordonnances hérités en achetant la Montreal Maine & Atlantic, en faillite.

La révocation reçue confirme qu'aucune menace immédiate ne pèse sur l'entreprise, assure un communiqué de presse.

Elle arrive aussi  après des mois de travail, une multitude d'inspections et un investissement additionnel de 10 millions $, ajoute la compagnie.

«CMQ a installé plus de 32 000 nouvelles traverses de voie courante, 33 528 mètres (110 000 pieds) linéaires de rail et 25 000 tonnes de ballast depuis quatre mois, améliorant ainsi les ponts, ponceaux et passages à niveau, procédant à des travaux de soudage de rechargement et enlevant plus de 300 défauts de rails de ses voies principales et secondaires. »

«La subdivision de Sherbrooke qui s'étire sur quelque 200 km (125 mi) entre Lac-Mégantic et Brookport, tout juste à l'est de Farnham, représente l'épine dorsale du réseau ferroviaire de CMQ au Québec. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer