Budget: Lac-Mégantic gère la vie courante et l'après-tragédie

Colette Roy Laroche... (Archives La Tribune)

Agrandir

Colette Roy Laroche

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) La tragédie du 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic affecte encore le budget de la Ville pour 2015 et il en sera ainsi pour plusieurs années sans doute. La mairesse Colette Roy Laroche l'a reconnu, lundi soir, en fin d'assemblée spéciale du conseil municipal pour la présentation du budget 2015 : « On gère la vie courante de la Ville et les activités de la tragédie. »

Pour 2015, son conseil municipal a adopté un budget équilibré de 18 072 400 $, en hausse de 378 300 $, soit 2 pour cent. Cette augmentation commandera une hausse de taxes de 1,6 pour cent pour les résidences et les industries, de même qu'une légère majoration de la tarification des services en fonction de leur coût réel. Ce budget inclut un important service de la dette de près de 4 millions $, pour une dette dépassant les 30 millions $. Des chiffres assez élevés pour une petite ville qui peine à maintenir une population de 6000 habitants.

« L'ensemble des dépenses ont été passées au peigne fin pour couper ce qui était possible de l'être », a commencé la mairesse dans son argumentation pour expliquer le budget. « Nous avons voulu revenir à notre mission première, soit de fournir des services de qualité à nos citoyens, maintenir en bon état nos infrastructures et équipements, assurer un développement cohérent de notre territoire dans le cadre de la reconstruction et favoriser la vitalité de notre collectivité... Nous avions en tête de limiter l'augmentation des taxes sous le taux de l'inflation et nous avons réussi. Nous avons pris des décisions difficiles, afin de réduire de façon importante les investissements en les ramenant à l'essentiel. »

D'après la mairesse, il s'agit d'un budget responsable et prudent.

Pacte fiscal

Parmi les faits saillants de ce budget, citons que le pacte fiscal transitoire, une mesure obligée du gouvernement Couillard, fait perdre 217 700 $ à Lac-Mégantic. Le conseil municipal a opté pour réduire de 35 pour cent son programme triennal d'immobilisations et de réviser ses pratiques municipales.

Au chapitre des revenus, le montant des taxes atteindra plus de 10,2 millions $, en hausse de 200 000 $. Les paiements tenant lieu de taxes, pour leur part, baissent de 132 000 $, et les transferts également en baisse de 186 400 $. Dans les dépenses, l'administration générale augmente de 266 100 $, soit 12 pour cent de plus qu'en 2014, pour atteindre près de 2,5 millions $. Les loisirs et la culture augmentent également de 12 pour cent, atteignant 4,8 millions $ en 2015.

Au programme triennal d'immobilisations, pour 2015, la Ville de Lac-Mégantic prévoit consacrer 800 000 $ pour un bâtiment neuf destiné à loger le Club de l'âge d'or, 405 000 $ pour agrandir la caserne des pompiers, l'achat d'un balai de rue et d'un camion utilitaire six roues pour 435 000 $ et la rénovation de bâtiments au Complexe Baie-des-Sables.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer