Orford: d'anciens élus mettent en garde le maire Adam

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Même si les deux hommes appartenaient à deux équipes électorales différentes en 2013, l'ex-maire d'Orford, Pierre Rodier, applaudit le travail accompli par Jean-Pierre Adam à la tête de cette municipalité depuis son élection. M. Rodier croit cependant que le maire actuel fait fausse route en proposant qu'on augmente sa rémunération et celle de ses collègues conseillers.

«Je respecte M. Adam, assure l'ex-maire. Il a fait de bonnes choses. L'atmosphère a complètement changé lors des assemblées publiques. Un virage à 180 degrés a été effectué après son arrivée.»

Cela dit, Pierre Rodier estime que le contexte est loin d'être favorable à une hausse des salaires des élus municipaux à Orford. «On ne peut pas demander plus d'argent aux citoyens en ce moment. Compte tenu des coupes budgétaires réalisées par Québec, c'est plutôt d'un gel des salaires qu'il faudrait parler», estime-t-il.

Le conseil municipal d'Orford propose de hausser le salaire des conseillers de façon modérée, mais de faire passer la rémunération du maire de 28 000 $ à environ 42 000 $. Jean-Pierre Adam gagnerait alors trois fois plus d'argent que les conseillers municipaux.

«Le maire nous dit qu'il devrait avoir trois fois le salaire des conseillers parce que c'est comme ça dans plusieurs autres municipalités. Mais ce n'est pas un bon argument. Si les modalités salariales ne lui convenaient pas à l'origine, il aurait dû s'abstenir de se présenter aux élections.»

Ex-conseiller municipal et ancien membre de l'Équipe Rodier, Michel Cousineau croit pour sa part que, si M. Adam souhaitait augmenter la rémunération du maire, il aurait été préférable qu'il annonce ses couleurs dès l'automne 2013.

«S'il avait révélé son intention de hausser son salaire en campagne électorale, ça aurait été autre chose, juge M. Cousineau. D'ailleurs, pourquoi il n'attendrait pas les prochaines élections pour proposer ça?»

Un débat

Notons que, peu après la campagne électorale de 2005, le conseil municipal d'Orford avait créé un comité pour examiner la question de la rémunération des élus et ensuite obtenir des recommandations à ce sujet. Des représentants des deux formations politiques qui existaient à l'époque, dont l'Équipe Rodier, ainsi que des citoyens avaient été intégrés à ce comité.

Jean-Pierre Adam n'a pas encore suggéré de mettre en place un comité semblable pour analyser la situation. Toutefois, il a indiqué à La Tribune, plus tôt cette semaine, qu'il espérait la tenue d'un débat au sujet de la proposition de son conseil.

«L'idée de susciter un débat autour de cette question est excellente, à mon avis, admet Michel Cousineau. Il ne faut pas que ce soit seulement les élus qui réfléchissent à ça. Sinon, ils seront juges et parties.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer