Budget 2015 : Coaticook puisera 400 000 $ de plus

Le fardeau des contribuables coaticookois s'alourdira de 400 000 $ au cours de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Coaticook) Le fardeau des contribuables coaticookois s'alourdira de 400 000 $ au cours de l'exercice budgétaire de 2015. Cette somme sera prélevée par le biais de majorations de taxes ou de tarifs, incluant une hausse de 3,2 cents de la taxe foncière résidentielle pour atteindre 84 cents du 100 $ d'évaluation.

Cet ajustement se traduira par une augmentation de 56 $ pour une résidence d'une valeur moyenne de 175 000 $. À ce montant, s'ajoutera une hausse de 50 $ pour les services d'aqueduc et d'égout, traitement des eaux usées et gestion des matières résiduelles pour les résidences en zone urbaine. Hausse principalement attribuable à la mise en service de l'usine de traitement d'eau potable nouvellement aménagée sur la rue Cutting, ainsi que l'embauche d'un employé spécialisé.

Quant aux immeubles non résidentiels (INR) généraux et industriels, la hausse de la taxe foncière s'élèvera à 15,2 cents du 100 $ d'évaluation. Ces augmentations s'inscrivent dans une démarche entreprise l'an dernier par les élus afin de rééquilibrer les taux de taxation afin que ceux-ci soient plus proportionnels aux taux en cours dans les municipalités comparables. De fait, le taux résidentiel appliqué à Coaticook est de 15 % inférieur aux villes cibles, alors que pour les INR généraux et industriels, cet écart est respectivement de 52 % et 39 %.

Compression des dépenses

Parallèlement, la Ville de Coaticook appliquera des compressions budgétaires d'environ 500 000 $, incluant une diminution de 3 % du budget de fonctionnement, ainsi qu'une réorganisation administrative visant à réduire la masse salariale de 3 % pouvant inclure des mises à pied. Les subventions versées aux organismes de loisirs et culture, de même qu'à Rues Principales seront amputées de 3 %. Quant au Parc de la Gorge, les profits réalisés grâce à son nouvel attrait Foresta Lumina pourraient inciter la Ville de Coaticook à retirer sa subvention annuelle de 30 000 $, mais rien n'a été confirmé. « Nous étions prêts à les aider lorsqu'ils en avaient besoin, c'est maintenant à leur tour à faire leur part pour nous aider à boucler notre budget », a déclaré le maire Bertrand Lamoureux. En dernier lieu, la Ville reportera des travaux d'immobilisation pour une somme d'environ 350 000 $.

« Cela fait dix ans que je suis maire et à ce jour c'est le budget le plus difficile que j'ai eu à gérer », avoue Bertrand Lamoureux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer