Les Méganticois disent un dernier adieu à leur centre-ville

À certains moments, la foule était dense samedi... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

À certains moments, la foule était dense samedi sur la rue Frontenac, face à l'édifice Frontenac et la pharmacie Jean Coutu.

La Tribune, Ronald Martel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) Quelque 2000 Méganticois ont accepté l'invitation de leur conseil municipal de venir marcher au centre-ville sinistré pour une dernière fois, samedi.

Pour la plupart, il s'agissait de l'activité principale de la journée, et dont tout le monde parlait depuis quelques jours à Lac-Mégantic.

Dernière étape d'un processus de deuil pour plusieurs, simple curiosité pour d'autres; l'activité remplissait sans doute pour tous le besoin de venir remplir leur mémoire des dernières images à souvenirs, histoire pouvoir se les rappeler à l'avenir.

La Ville de Lac-Mégantic avait balisé un parcours bordé de clôtures et mis en place plusieurs mesures de sécurité, dans ce qui est maintenant considéré comme un grand chantier de construction. Ce parcours empruntait les rues Frontenac et Thibodeau, les boulevards des Vétérans et Stearns, et les parcs des Vétérans et J.-E. Cloutier.

Nombreux tout au long du parcours, les marcheurs brandissaient leur appareil photo, conventionnel ou téléphonique, pour emmagasiner une dernière fois des photos des endroits les plus significatifs pour eux, dans ce centre-ville au changement de décor annoncé.

Plusieurs marcheurs ont émis l'analogie avec le salon funéraire, où les visiteurs ont pu voir une dernière fois leur centre-ville exposé, avant de l'enterrer dans les semaines suivantes par une démolition qui leur fait se serrer le coeur de tristesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer