Le maire de Plessisville démissionne pour des raisons de santé

Jean-Noël Bergeron...

Agrandir

Jean-Noël Bergeron

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(PLESSISVILLE) Le maire de Plessisville, Jean-Noël Bergeron, a remis sa démission aux autorités de sa municipalité, mercredi. Ce dernier rend ainsi son tablier après un peu plus d'un an de mandat, pour des raisons de santé.

Cette décision n'a pas surpris le directeur général Alain Desjardins qui était bien au fait de l'état de santé du politicien. Il a tenu à le remercier de son dévouement et de son sens des responsabilités lors de son court passage à la tête du conseil municipal.

« M. Bergeron a été très présent et a démontré un sens étonnant du dévouement et des responsabilités à la charge publique. Nous avons fait la connaissance d'un homme totalement passionné de sa ville et de sa communauté, Plessisville perd un grand leader. Toutefois, grâce à son dynamisme et ses convictions, la municipalité de Plessisville s'est dotée d'un nouveau plan stratégique aux bases solides, d'une vision avant-gardiste pour le futur, et notre développement sera accéléré par les idées qu'il a lancées au cours de son mandat », estime le fonctionnaire.

Selon M. Desjardins, le maire sortant a poussé la « machine de l'administration municipale » au maximum afin que plusieurs projets deviennent réalité et pour lesquels il peut être fier. « Il peut partir avec le sentiment du devoir accompli, je le remercie d'ailleurs de m'avoir soutenu comme et aussi d'avoir cru à nos propositions », renchérit-il.

Sous sa gouverne, Plessisville a notamment mis en place du projet de rénovation de l'aréna Léo-Paul-Boutin, ouvert à l'année le sentier piétonnier du parc de la rivière Bourdon, embauché un commissaire commercial et lancé un nouveau projet résidentiel dans le secteur La Samare.

La direction de la capitale de l'Érable entamera, au cours des prochaines semaines, des démarches afin d'élire un nouveau maire. Rappelons que M. Bergeron avait vaincu le maire sortant Réal Ouellet par 543 voix. Il avait recueilli un peu plus de 59% des suffrages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer