L'ancien chef des pompiers de Warwick de retour en Cour en janvier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Vendredi matin au palais de justice de Victoriaville, la Couronne a remis une autre portion de la volumineuse preuve qui pèse contre Bernard Beaudet, cet ancien chef des pompiers de Warwick arrêté par l'Unité permanente anticorruption et accusé de vol et de fraude.

Les partis ont fixé au 12 janvier la date du retour devant le juge Jacques Trudel de la Cour du Québec. À cette date, la défense devrait avoir été en mesure de prendre connaissance des nouveaux éléments d'enquête et on pourrait convenir d'une date d'enquête préliminaire.

C'est au maire de Warwick, Diego Scalzo, que l'on doit cette intervention policière, la première de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) dans la région des Bois-Francs. Ce dernier a été informé d'agissements irréguliers de la part de son directeur. Il a immédiatement communiqué avec les policiers.

Bernard Beaudet est accusé de fraude et de vol pour un montant supérieur à 5000 $. Il a été congédié peu de temps après son arrestation. Les gestes qui lui sont reprochés auraient un lien avec la construction de la nouvelle caserne du Service de sécurité incendie de Warwick.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer