Première messe lundi à l'église Saint-Philippe de Windsor

Le feu a ravagé l'église Saint-Philippe, mais pas le coeur et la générosité de... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Christine Bureau
La Tribune

(Windsor) Le feu a ravagé l'église Saint-Philippe, mais pas le coeur et la générosité de ses paroissiens. Après un an et demi de travail, une première messe sera célébrée lundi prochain dans une nouvelle église encore plus belle qu'espéré.

Le feu a ravagé l'église Saint-Philippe, mais pas... (Imacom, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

Imacom, René Marquis

« C'est encore mieux, je suis obligée de le dire. C'est le soin particulier qu'a pris le contracteur pour terminer la finition... Ça donne un cachet qu'on n'espérait pas au début », confie le président du conseil de fabrique, Gilles Morissette. Ce dernier s'est vu remettre les clés de l'église il y a quelques jours. Depuis, il travaille à aménager l'intérieur.

« On avait prévu que l'aménagement prenne plus temps, mais on a eu beaucoup de bénévoles qui sont venus nous aider », souligne-t-il. Époussetage, ameublement, transferts des bancs; dès lundi, l'église sera prête à accueillir 150 personnes. Puis, samedi, ce sont 400 paroissiens qui pourront prendre place dans leur nouvelle église.

Les bureaux du presbytère changeront eux aussi d'adresse au cours de la fin de semaine.

Le feu a ravagé l'église Saint-Philippe, mais pas le... (Imacom, René Marquis) - image 2.0

Agrandir

Imacom, René Marquis

Encore 50 000 $ à trouver

Depuis le début des travaux en mai que le Comité de reconstruction espérait pouvoir célébrer la messe de minuit dans leur nouvelle église. Si leur souhait est aujourd'hui exaucé, il se trouve un bémol du côté du financement. « À la messe de minuit, la construction de l'église sera payée, mais on voulait un fonds qui assurerait la pérennité de l'église. Il nous manque encore 50 000 $ », explique M. Morissette, qui compte sur les dons personnels pour boucler le projet de 1,6 million $.

« On espère que quand les gens vont rentrer dans l'église, cela va augmenter leur générosité », a-t-il glissé. 

Les paroissiens auront d'ailleurs une raison toute spéciale de se présenter à l'église Saint-Philippe le 7 décembre prochain, alors que la naissance du Christ y sera présentée en narration et en chants.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer