Manif du 29 novembre: 30 autobus partiront de Sherbrooke

L'Estrie pourra compter sur une forte représentation aux manifestations de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) L'Estrie pourra compter sur une forte représentation aux manifestations de samedi, à Montréal et Québec.

Partiront de Sherbrooke pas moins d'une trentaine d'autobus vers les rassemblements visant à dénoncer le climat d'austérité qui souffle sur la province.

Les annonces concernant les coupes du gouvernement Couillard stimulent les troupes, mentionne-t-on du côté des organisateurs.

Autant à la FTQ qu'à la CSN, on signale que les inscriptions se font plus nombreuses au cours des derniers jours, particulièrement les changements touchant le tarif des services de garde.

«Ça a grimpé depuis quelques jours», confirme Ricky Lewis, conseiller régional à la FTQ Estrie.

«Il y aura trois autobus qui partiront de nos locaux vers Montréal et deux vers Québec. Il y a aussi des départs de prévus du Triolet, de l'Université et du Cégep.»

Plusieurs ont décidé de prendre leur propre moyen de transport pour s'y rendre, ajoute-t-il.

On peut ajouter des autobus, mais il faut qu'ils soient remplis au moins à la moitié avant d'en réserver d'autres.

À la CSN, on a nolisé une dizaine d'autobus. Seulement dans l'après-midi de mardi, alors que le gouvernement Couillard annonçait qu'il abolira au moins 1150 postes dans la fonction publique l'an prochain, une trentaine de personnes se sont ajoutées.

Plus de 400 manifestants feront partie du convoi de la CSN, évalue-t-on.

Les manifestations rassembleront les autres grandes organisations syndicales, mais aussi des groupes sociaux et d'étudiants, sans compter plusieurs parents.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer