Les élèves de la Polyvalente Montignac formés pour la RCR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) Un beau défi a été relevé alors qu'un groupe d'ambulanciers, de pompiers et d'intervenants divers ont entrepris de former les 850 élèves de la Polyvalente Montignac, à Lac-Mégantic, pour l'utilisation d'un défibrillateur externe automatisé (DEA), la réanimation cardiovasculaire (RCR) sans ventilation et les étouffements, dans le cadre du programme Héros en trente.

L'activité est une initiative de l'ambulancier de Lac-Mégantic Claude Plante. Celui-ci s'est fait connaître pour son dévouement dans la formation de masse Héros en trente, dans la région méganticoise, et pour son projet, couronné de succès, de doter toutes les municipalités de la MRC du Granit d'au moins un DEA pour sauver des vies.

Aujourd'hui, une soixantaine de DEA parsèment les 20 municipalités de la MRC, dont une vingtaine un peu partout dans la seule ville de Lac-Mégantic.

« C'est la seule MRC au Québec où il y a des DEA dans toutes les municipalités... Et nous avons tenu au moins une dizaine de journées de formation Héros en trente destinées au grand public. Environ 15 pour cent de la population a donc été formée... Nous sommes en avance sur toutes les autres régions. D'ailleurs, toutes les polyvalentes au Québec devraient suivre et offrir à leurs élèves ce que nous faisons ici aujourd'hui », estime Claude Plante.

Ce dernier a pu compter sur la collaboration de la directrice de la Polyvalente Montignac, Maryse Talbot, de représentants de l'entreprise Dessercom Ambulances et de la Fondation des maladies du coeur. Des instructeurs accrédités de cette fondation, de même que de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie, des ambulanciers de la région de Mégantic et des pompiers de Sherbrooke lui ont aussi prêté main-forte.

Une conférence complémentaire était offerte aux élèves de la polyvalente, sur l'heure du midi, par le directeur général de la Centrale 911, Marc Guay.

Bon an mal an, 29 pour cent de tous les décès, au Canada, sont causés par des maladies cardiovasculaires. C'est environ une personne sur trois qui peut donc en être atteinte, ce qui risque de toucher tout le monde, au bout du compte.

« J'ai pour objectif de ne pas limiter le projet à Lac-Mégantic. J'espère que cette formation inspirera les ambulanciers à travers la province de faire de même, bénévolement, pour former le plus d'élèves possible, dans les écoles secondaires et les cégeps. Plus les gens connaîtront les procédures de réanimation, plus les vies en danger seront sauvées », insiste Claude Plante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer