Une pétition pour trouver des médecins dans le Granit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAMBTON) Des dizaines de citoyens et d'élus des municipalités de Courcelles, Lambton, Saint-Romain, Saint-Sébastien, Stornoway et Stratford ont convergé vers l'aréna de Lambton, en début de semaine, afin de lancer et de signer une pétition visant à obtenir que des médecins viennent oeuvrer dans le secteur Nord de la MRC du Granit. La pétition s'adressait directement au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Un comité de recrutement de médecins de famille a été formé à cette fin, en mai 2014, après plusieurs démarches effectuées par certaines municipalités et certains citoyens.

La pétition demande spécifiquement de mandater des médecins à couvrir le territoire concerné. Il faut dire que trois médecins ont quitté la région de Lambton depuis un an et demi, causant un vide médical considérable qui occasionne des problématiques importantes, selon les instigateurs de la pétition : sentiment d'insécurité, d'angoisse et d'impuissance vécu par les personnes plus vulnérables et les jeunes familles; engorgement des urgences des hôpitaux de Lac-Mégantic, Saint-Georges-de-Beauce et Thetford Mines, pour des soins non urgents; sans compter les coûts et désagréments d'un voyage d'une heure pour aller recevoir des soins de première ligne.

Travailleurs autonomes, les médecins peuvent difficilement être forcés à pratiquer à plein temps ni à temps partiel, dans un secteur donné du Québec. Par exemple, le CLSC de Lambton est désert, côté médical, depuis de nombreuses années. Le comité a évidemment fait des démarches, lui aussi, auprès des groupes de médecine et auprès de médecins pour les inciter à s'établir dans le secteur, en vain. Le comité garde espoir, des médecins s'étant montrés intéressés et la région ayant beaucoup à offrir côté infrastructures et qualité de vie.

« Le but ultime de la pétition que nous lançons est de sensibiliser le gouvernement au fait que nos municipalités éloignées des grands centres, qui ont vu leur médecin quitter ou cesser sa pratique, sont incapables d'agir concrètement et de confirmer à leur population qu'un médecin s'établira dans leur localité ou à proximité... Comment les municipalités peuvent-elles inciter de jeunes familles à s'établir chez elles si aucun médecin n'exerce à proximité? L'accès à un médecin de famille est un service de base et prioritaire à offrir aux citoyens », a écrit dans un communiqué de presse la directrice générale de Lambton, Marie-Soleil Gilbert, également membre du comité de recrutement de médecins de famille.

Concrètement, la pétition demande au ministre de la Santé de trouver une solution viable et durable pour que les municipalités éloignées des hôpitaux puissent avoir accès à un médecin de famille. Elle demande également au gouvernement de réduire le temps obligatoire d'activités médicales particulières imposé aux médecins, une pratique qui les oblige à se déplacer vers un hôpital en moins de vingt minutes, ce qui pénalise les municipalités éloignées. Plus spécifiquement, la pétition demande aussi au ministre de combler les trois postes de médecins laissés vacants depuis plusieurs mois dans le secteur Nord de la MRC du Granit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer