10 tonnes de moins dans les dépotoirs

En moins d'un an d'existence, les Festivals et événements verts de l'Estrie... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) En moins d'un an d'existence, les Festivals et événements verts de l'Estrie (FEVE) auront permis de détourner 10 tonnes de matières recyclables des sites d'enfouissement et de redistribuer près de 10 000 $ dans les communautés ayant fait appel à ses services.

Nés à la suite d'un legs d'équipements des Jeux d'été du Canada de 2013, FEVE a permis à 18 festivals de Sherbrooke et de la région de gérer leurs sites de manière écoresponsable.

Dans son bilan de mi-parcours dévoilé jeudi matin, l'organisme fait état de 160 bénévoles ayant participé à l'équipe verte mis sur pied dans ces festivals en plus d'avoir créé trois emplois en moins de six mois.

Parmi les festivals ayant souscrit aux services de FEVE on retrouve la Fête du Lac des nations, le Festival des traditions du monde, Bouffe ton centro, le Demi-Marathon de Sherbrooke et la Fête des vendanges.

Chacun de ces événements a pu bénéficier de l'expertise et de l'équipement de FEVE afin de réduire son empreinte écologique.

Présent à la conférence de presse, l'écologiste Pierre Morency s'est réjoui de l'ampleur des résultats et de l'effet d'entraînement que FEVE comme image de marque de l'Estrie au plan touristique mais aussi écologique.

« C'est un très beau projet de société qui identifie très bien la région de l'Estrie », a-t-il lancé en soutenant que l'Estrie est en avance sur toutes les régions du Québec quant à la façon de responsabiliser ses festivals et événements en matière d'écoresponsabilité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer