Un centre pour toxicomanes à Potton?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La Fondation Robert Piché souhaite démarrer un centre de réhabilitation et pour toxicomanes à Potton. Le projet devra encore franchir d'importantes étapes avant de devenir réalité, mais les élus de la municipalité ont déjà confirmé qu'ils l'appuyaient.

Le maire de Potton, Louis Veillon, révèle que, si tout fonctionne comme prévu, le futur centre verrait le jour sur un large terrain voisin de l'ancien Space Research Corporation, où plusieurs dizaines de personnes ont travaillé à une époque.

« Ils ont fait une offre d'achat pour ce terrain de 600 acres, où il y avait auparavant un centre d'art, indique M. Veillon. Ils doivent maintenant trouver la totalité du financement nécessaire pour conclure la transaction. »

D'après le maire de Potton, la concrétisation de ce projet entraînerait la création de 15 à 20 nouveaux emplois. Il serait évidemment ravi que ces emplois soient effectivement créés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer