Restructuration majeure au Centre d'art de Richmond

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Christine Bureau</p>

(Richmond) Ralenti par une lourde dette, le Centre d'art de Richmond a récemment modifié sa structure interne. En place depuis le mois d'octobre, la nouvelle directrice générale, Isabelle Lemieux, a reçu le mandat d'en gérer tout le volet administratif.

Pour celle qui a occupé des postes de direction à Saveurs des Cantons, au Moulin de laine d'Ulverton et au Parc historique de la Poudrière, l'heure est venue de réaliser les orientations votées par le conseil d'administration. «Ce qu'il me faudra faire, ce sera de mettre en place cette structure souhaitée, c'est-à-dire d'avoir plusieurs comités qui s'occupent de différents aspects du Centre d'art», explique-t-elle, en énumérant par exemple des comités pour les finances, la gestion du bâtiment et la diffusion.

La nouvelle directrice générale devra en plus composer avec un déficit de 163 000 $, accumulé en un an demi entre 2012-2013 à cause de «choix qui ont été faits à ce moment-là malgré l'absence de fonds», dit-elle sans donner de détails. Isabelle Lemieux est plus bavarde quand il est question d'avenir.

Grâce à l'aide financière de la municipalité de Richmond et à des charges salariales moindres, le CAR a renoué l'an passé avec l'équilibre budgétaire. La présente année devrait donner des résultats semblables. En parallèle, le CAR souhaite se «redonner une notoriété régionale». «C'est ce dont il a été question lors du lac à l'épaule du printemps 2014. On veut revoir ce que le Centre d'art peut offrir. On veut devenir «la» salle de diffusion dans le Val-Saint-François et rayonner beaucoup plus large», soutient-elle.

Même si la première réunion du comité de gestion du bâtiment n'a pas encore eu lieu, Isabelle Lemieux assure que d'importantes activités de financement sont à prévoir au cours des prochaines années. «On souhaite l'implication de toute la communauté, autant de citoyens que de partenaires d'affaires», indique-t-elle.

De nouveaux membres

Depuis une semaine, la nouvelle directrice générale est appuyée dans ses fonctions par un conseil d'administration à moitié renouvelé. Deux conseillers municipaux, Nick Fonda et Céline Bourbeau, se sont ainsi joints à Laurent Frey, Laurent Descamps et Solange Pageau. Quant à la présidence, elle sera désormais assurée par Richard Arseneault. Ce dernier prend la place de Louis-Philippe Hébert, qui agira désormais à titre de directeur artistique. Le CAR est toujours à la recherche d'un dernier membre pour combler son conseil d'administration.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer