CLD: la transition s'enclenche dans la région de Magog

Vicki May Hamm... (Archives La Tribune)

Agrandir

Vicki May Hamm

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Un comité de transition a été formé dans la région de Magog afin de « faciliter le transfert des activités » du centre local de développement vers la MRC de Memphrémagog.

Durant les derniers jours, le gouvernement Couillard a annoncé l'abolition des Centres locaux de développement. Les services qui étaient offerts par ces organisations relèveront des MRC à compter de 2015. Il appartient à chaque région de réfléchir en vue de déterminer comment elle opérera le changement annoncé.

Puisque la décision du gouvernement a pu provoquer de l'incertitude, la présidente du CLD de la MRC de Memphrémagog et mairesse de Magog, Vicki May Hamm, tient à préciser que le « développement économique est assurément toujours une priorité pour la région ».

« Les activités du CLD de la MRC de Memphrémagog se poursuivent sans changement pour le moment, ajoute Mme Hamm. Les entrepreneurs ont toujours la possibilité de communiquer avec nous pour bénéficier d'un soutien et de financement. »

Si certains craignent la suite des choses, la présidente du CLD tente de se faire rassurante en parlant des fonds qui permettent de soutenir financièrement les entreprises. « Ces fonds seront maintenus par le gouvernement. C'est un point positif à considérer », souligne-t-elle.

Les décisions qui seront prises concernant l'offre de services en matière de développement économique dans la MRC de Memphrémagog seront annoncées à brève échéance, mais on ignore à quel moment précisément. On songe notamment à offrir un meilleur « accompagnement aux municipalités ».

Par ailleurs, Vicki May Hamm déplore que certains organismes locaux, dont la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford, se soient permis de suggérer publiquement qu'on leur transfère une partie des responsabilités du CLD.

« Il aurait été intéressant que les personnes concernées nous contactent afin de discuter de ces aspects avant de faire une sortie dans les médias, déclare-t-elle. Plus que jamais, les représentants des différents organismes de la région ont avantage à travailler main dans la main pour favoriser le développement du territoire. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer