1000 responsables de services de garde débraieront le 1er décembre

Les parents devront de nouveau se trouver un plan « B », le 1er décembre... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les parents devront de nouveau se trouver un plan « B », le 1er décembre prochain. Les responsables de services de garde (RSG) membres de la Fédération des intervenantes en petite enfance  du Québec (FIPEQ-CSQ) seront en grève pour une quatrième journée, et ce, à travers toute la province.

Après cette journée, les travailleuses auront encore une journée de grève en banque.

Plusieurs points achoppent dans le cadre des négociations des RSG. Les travailleuses réclament entre autres la reconnaissance des heures travaillées et l'ajout de congés fériés.

En Estrie, ce sont quelque 1000 RSG qui débraieront. La présidente de l'Alliance des intervenantes en milieu familial de l'Estrie (ADIM-Estrie), Marlène Carbonneau, dit espérer que le dossier avance avant que les membres ne débraient de nouveau.

« On a fait un grand bout, c'est au ministère de faire le sien. Ce qu'on souhaite, c'est que le ministère tente de régler avant que ça arrive », fait-elle valoir.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer