L'avis d'ébullition se poursuit à Stoke

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Christine Bureau</p>

(Stoke) Les résidents de Stoke devront passer au moins une autre semaine à faire bouillir leur eau. Les tests qu'a fait passer la Ville cette semaine ont échoué, forçant un deuxième nettoyage du système d'aqueduc.

Depuis près d'un mois maintenant que Stoke a émis un avis d'ébullition à ses résidents. L'avis est survenu après que des tests eurent démontré la présence de bactéries dans l'eau de la ville. La Ville a immédiatement émis un avis et nettoyé son circuit avec du chlore.

Elle attendait la semaine dernière les résultats de nouveaux tests. Si les deux premiers se sont avérés corrects, le dernier a échoué, a indiqué le maire, Luc Cayer, qui dit ne pas connaître pour l'instant la source du problème.

Très rare

Lorsqu'il a reçu les premiers résultats des tests qui ont mené à l'avis d'ébullition, il se rappelle qu'ils «n'avaient pas d'allure». Le maire croit qu'il aurait pu y avoir une confusion au laboratoire. «On a changé de compagnie et entre temps, on a nettoyé notre circuit avec du chlore. Comme on ne met pas de chlore dans notre eau, ça prend un certain temps avant de pouvoir refaire des tests», explique-t-il.

Le maire ne se souvient pas d'avoir vu un avis d'ébullition s'étendre sur une aussi longue période de temps. «À quelques reprises en plus de 30 ans et en période chaude, on a eu quelques épisodes où il fallait bouillir l'eau, mais jamais aussi longtemps. [...] Je comprends les gens, je sais que ce sont de longs délais, je ne peux pas faire autrement», soutient-il.

Après avoir nettoyé à nouveau son circuit, la Ville devra faire passer d'autres tests. Les résultats ne seront cependant pas connus avant au moins une autre semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer