Le maire Cusson estime avoir livré la marchandise

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) En campagne électorale, Alexandre Cusson avait affirmé être fin prêt à prendre le relais de Francine Ruest Jutras, qui prenait sa retraite après plus de 25 années à la mairie de Drummondville. Il a tenu parole.

Le politicien ne l'a pas toujours eu facile au cours de sa première année sur la scène municipale, mais force est d'admettre qu'il a livré la marchandise, réalisant les principaux projets annoncés à l'époque de sa prédécesseure, en plus de créer des comités pour réfléchir sur les principaux sujets litigieux.

«J'ai eu l'impression par moment d'être presque gavé d'information. Il n'est pas simple de gérer une ville comme Drummondville; il y a beaucoup de dossiers. Il était important que je sois renseigné convenablement. Par chance, je pouvais compter sur des conseillers d'expérience», raconte le maire.

Déterminé à être plus présent sur le terrain que sa prédécesseure, M. Cusson a effectué une tournée des quartiers drummondvillois le printemps dernier, en compagnie de ses conseillers. Cette activité lui a permis d'obtenir une meilleure connaissance des problématiques vécues sur le terrain et il a l'intention de répéter l'exercice dès l'automne 2015.

Une année 2015 chargée

Si 2014 n'a pas été de tout repos pour le nouveau maire, 2015 promet d'être encore plus occupée puisque Drummondville célébrera son 200e anniversaire de fondation. Nombre d'activités sont déjà au programme, dont la tenue de la 50e finale des Jeux du Québec.

«On ne va pas passer l'année à fêter; on va la passer à travailler au développement de notre municipalité», rassure l'élu.

Parmi les projets qui devraient être mis à l'avant-plan l'an prochain, il y a l'ouverture du centre de foires et la construction du campus de l'UQTR. C'est au cours de 2015 qu'on doit également ouvrir la nouvelle bibliothèque et contempler les résultats des travaux menés au parc Woodyatt.

La Commission consultative sur l'élimination des déchets ultimes et le comité responsable d'évaluer la pertinence de la construction de stade multifonctionnel et d'un nouvel aréna devraient également rendre leur rapport en cours d'année.

«Nous savons que nous éprouvons un certain retard par rapport aux autres municipalités de même envergure en ce qui a trait au centre de soccer intérieur et que nous manquons d'heures de glace. Nous avons donc commandé une étude afin d'évaluer ce qui est préférable en fonction de nos besoins et des coûts qui y sont associés. Peut-être pourrons-nous régler les deux problématiques en un seul bâtiment», suggère Alexandre Cusson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer