Encore du nouveau au Parc du mont Hatley

La clientèle du Parc du mont Hatley pourra... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

La clientèle du Parc du mont Hatley pourra emprunter des traîneaux à trois skis et des Zipfy pour glisser . On reconnaît sur la photo le propriétaire du centre de plein air, Martin Gemme, ainsi que sa fidèle collaboratrice, Geneviève Trépanier.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(CANTON DE HATLEY) Le développement du Parc du mont Hatley se poursuit. Un projet résidentiel a récemment été mis en route par le propriétaire du centre de plein air, Martin Gemme, et de nouvelles glissades reliant le sommet au bas de la montagne seront ajoutées en vue de la prochaine saison hivernale.

M. Gemme a vendu un premier terrain au cours des derniers mois. Six autres terrains demeurent disponibles. Tous ont une superficie supérieure à un hectare et doivent accueillir une résidence à court ou moyen terme.

Un chemin d'accès privé a été construit pour accéder aux sept terrains, qui prennent place en bordure de l'ancienne piste de ski numéro 11 du défunt Centre récréotouristique Montjoye. Il faut emprunter le chemin Dunant pour accéder à cette « entrée commune ».

Martin Gemme estime que les terrains mis en vente sont avantageusement situés. « Les gens qui habiteront à cet endroit auront une belle vue sur la vallée. En plus, les futures maisons seront orientées plein sud », remarque-t-il.

Ces dernières années, une mobilisation citoyenne avait eu raison d'un autre projet immobilier au mont Hatley. Le projet de M. Gemme, plus modeste et moins dérangeant que le précédent, a pour sa part reçu l'aval du Canton de Hatley.

« Le développement immobilier ne touche pas le noyau central de l'ancien domaine skiable et ne s'étendra que sur 32 des 156 acres du parc. On a fait des compromis et je pense que tout le monde est gagnant aujourd'hui. Pour nous, c'était crucial d'aller vers l'immobilier, car sinon on n'aurait pas pu enclencher notre phase II », explique l'homme d'affaires.

Descentes en trois-skis

Pour rendre son centre de plein air encore plus attirant, Martin Gemme a décidé d'ajouter deux longs couloirs de glisse qui permettront aux gens de glisser du haut de la montagne jusqu'en bas.

Le Parc du mont Hatley prêtera des traîneaux à trois skis ainsi que des Zipfy, des engins glissants originaux, aux gens qui voudront s'élancer sur ces deux couloirs. Pour se rendre au sommet, la clientèle utilisera la remontée mécanique de type arbalète du centre de plein air.

Les deux couloirs de glisse en question seront damés et enneigés artificiellement. Deux patrouilleurs s'assureront en tout temps du respect des règles de sécurité par les usagers.

Préalablement, M. Gemme avait annoncé que du rafting sur neige serait offert dès l'hiver prochain au Parc du mont Hatley. Cet ambitieux projet a cependant été retardé. D'autres tests devront être effectués avant que cette activité ne devienne possible sur place. « La sécurité des gens est primordiale », note le propriétaire du centre.

Au bas de la montagne, on retrouvera une dizaine de glissades pour chambres à air l'hiver prochain. Il est possible qu'une nouvelle remontée mécanique soit installée sous peu dans le secteur où ces glissades seront aménagées.

L'an dernier, le Parc du mont Hatley a enregistré 15 000 visites en saison hivernale. Son propriétaire espère augmenter ce chiffre de 30 pour cent la saison prochaine. Une prévente d'abonnements saisonniers est en cours.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer