Le transport des matières dangereuses reprend à Lac-Mégantic

Le transport des produits dangereux par train a repris au centre-ville de... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le transport des produits dangereux par train a repris au centre-ville de Lac-Mégantic. La compagnie Central Maine et Quebec Railway (CMQ) a avisé les autorités municipales mardi que deux wagons-citernes de propane allaient circuler sur son territoire.

Dans la communication par courriel, la CMQ ajoute qu'une inspection des rails devait être réalisée deux heures avant le passage du convoi. Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lac-Mégantic doit recevoir quatre heures à l'avance quel sera le contenu des wagons.

«Ainsi, les pompiers seront en mesure d'intervenir à tout moment si une problématique survenait», indique la Ville dans un communiqué de presse.

Mardi en milieu d'après-midi, un convoi a traversé la ville qui a été le théâtre d'un déraillement ayant fait 47 morts en juillet 2013. 

La compagnie CMQ a levé l'embargo qui touche les matières dangereuses sur son réseau. CMQ compte désormais transporter certains produits chimiques excluant le pétrole.

«Nous réitérons que les membres du conseil municipal reconnaissent que CMQ agit entièrement dans son droit, qu'elle doit rendre ses activités profitables pour maintenir le service ferroviaire dans la région, et que la réglementation sur le transport par rail ne concède aucun pouvoir à la Ville en cette matière», ajoute-t-on dans le communiqué.

«Lors d'une rencontre prévue la semaine prochaine, la Ville de Lac-Mégantic réitéra sa demande auprès de la compagnie ferroviaire afin de raffiner et d'améliorer ses communications et ses processus avec la ville mais surtout avec les citoyens.»

Lors de la séance du conseil municipal de lundi soir, un comité citoyen de vigilance ferroviaire a été formé. Ce comité présentera sous peu ses objectifs et sa mission.

Citoyens surpris

Il faut dire que la population est un peu sur les dents depuis quelques jours. Vendredi dernier, des citoyens ont été surpris de voir deux wagons-citernes passer sur le territoire de la ville.

Après vérification auprès de la compagnie, un des wagons-citernes était vide et reviendra des États-Unis avec des matières non dangereuses. Pour sa part, le second wagon-citerne contenait des matières non dangereuses destinées à une papetière.

 

 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer