Bachand défait Breton aisément

L'ex-maire d'Asbestos Jean-Philippe Bachand succédera à Huguette Desrochers à la présidence de laCommission... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

L'ex-maire d'Asbestos Jean-Philippe Bachand succédera à Huguette Desrochers à la présidence de laCommission scolaire des Sommets.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Les électeurs du territoire de la Commission scolaire des Sommets (CSS) ont décidé de faire confiance à l'ex-maire d'Asbestos, Jean-Philippe Bachand, qui succédera à Huguette Desrochers à la présidence de l'organisation.

M. Bachand a recueilli 58,2 pour cent des 4092 suffrages exprimés pendant le scrutin de dimanche sur le territoire de la CSS. Son unique rival, Michel Breton, a pour sa part obtenu la faveur de 41,8 pour cent des électeurs s'étant prévalus de leur droit de vote.

Pendant une bonne partie de la soirée, M. Breton était en avance sur le nouveau président de la CSS au chapitre des votes. Mais le dévoilement des résultats du secteur d'Asbestos, en fin de soirée, a complètement inversé les rôles.

«J'ai l'intention d'être le président de tout le monde.»

«Le fait que j'étais bien connu à Asbestos et dans le Val-Saint-François m'a permis de mobiliser les gens dans ce secteur, a réagi Jean-Philippe Bachand. Par contre, c'était un défi pour moi d'amener les gens de Magog à voter pour moi.»

M. Bachand a confié qu'il tentera de rencontrer les commissaires de la CSS rapidement. «On verra les priorités et, à partir de ça, on travaillera pour se donner un plan de match. J'ai l'intention d'être le président de tout le monde», a-t-il assuré.

Michel Breton a eu une réaction contenue lorsqu'il a réalisé qu'il serait défait. Il a tenu à remercier toutes les personnes qui lui ont témoigné sa confiance en votant pour lui.

«Le taux de participation qu'on a aujourd'hui à la CSS semble démontrer que la campagne négative de certains politiciens provinciaux, au cours des dernières semaines, a déstabilisé et démobilisé la population», a déclaré M. Breton.

Le taux de participation obtenue dans le cas de la CSS dépasse à peine les 6,5 pour cent. Les deux opposants ont d'ailleurs bien senti, sur le terrain, que les électeurs n'avaient qu'un faible intérêt pour le scrutin.

Un départ

Si Jean-Philippe Bachand relèvera un nouveau défi, la présidente sortante, Huguette Desrochers, s'efforcera quant à elle de profiter au maximum de sa nouvelle vie. Elle aura siégé 15 ans à titre de commissaire et 11 ans comme présidente de commission scolaire.

«J'ai 72 ans. Je m'étais dit, dès la précédente élection, que je ne referais pas un autre mandat. Pour moi, c'est mission accomplie! Je suis tellement contente de ce que j'ai fait dans le monde scolaire», a déclaré Mme Desrochers hier soir.

La présidente sortante a par ailleurs souligné que, considérant les informations qui circulent quant à leur avenir, elle s'inquiète pour les commissions scolaires. «Ce qui s'en vient est une grosse déception pour moi», a-t-elle admis.

Election à la Commission scolaire des sommets

PRÉSIDENT

Jean-Philippe Bachand

Commissaires

Steve Pelletier (1)

Lisette Fréchette (2)

Annic Gingras (3) (élu sans opposition)

Stéphane Lépine (3)

Jérôme Guillot-Hurtubise (5) (élu sans opposition)

Daniel Lavoie (6)

Robert Bureau (7)

Jean-Claude Gosselin (8) (élu sans opposition)

Réjean Lacroix (9)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer