Sécurité ferroviaire: la mairesse de Lac-Mégantic demande davantage

Colette Roy Laroche... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Colette Roy Laroche

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La ministre des Transports, Lisa Raitt, veut serrer la vis aux compagnies ferroviaires, mais la mairesse de Lac-Mégantic en veut plus.

Colette Roy Laroche reconnait que les mesures de sécurité additionnelles annoncées mercredi vont rendre le transport ferroviaire au Canada plus sécuritaire. «Nous apprécions que ces nouvelles règles répondent à certaines faiblesses identifiées par le Bureau de la Sécurité des Transports (BST) du Canada, plus particulièrement quant aux mesures d'application des freins à main ainsi que dans la supervision des systèmes de gestion de sécurité des compagnies ferroviaires.»

«Toutefois nous demandons davantage. Nous demandons à Transport Canada de continuer avec cette approche d'assurer la sécurité ferroviaire sur le territoire canadien en considérant inclure des règlements encore plus sévères et serrés dans les endroits déterminés à plus haut risque d'accident comme à Nantes près de Lac-Mégantic. »

Dans le cas de Lac-Mégantic, il faut ajouter des mesures de protection additionnelles telles que la surveillance des trains stationnés en haut d'une pente, ajoute-t-elle. Peu importe le nombre de mécanismes physiques en place, comme un dérailleur ou des freins à main, il demeure encore trop risqué de laisser un train sans surveillance en haut d'une pente.

«L'annonce d'aujourd'hui doit être suivie d'une surveillance stricte et d'une mise en application sans faille des nouvelles règles de la part de Transport Canada. Il est primordial que Transport Canada fasse preuve de rigueur quant à ces nouvelles règles», dit-elle dans un communiqué de presse.

«La Ville de Lac-Mégantic va continuer de réclamer une voie de contournement ferroviaire afin d'assurer la sécurité des citoyens. Nous le ferons en collaboration avec Transport Canada et le gouvernement canadien.»

La ministre Raitt a fait connaître la réaction du gouvernement du Canada aux recommandations faites par le BST dans son rapport final sur le déraillement d'un convoi de la Montreal Maine & Atlantic Railway survenu le 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer