Élections scolaires: faible achalandage aux urnes

C'était hier que se tenait le vote par anticipation pour les élections... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'était dimanche que se tenait le vote par anticipation pour les élections scolaires. À la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS), 1840 électeurs se sont présentés aux urnes, pour un taux de participation de 1,45 %.

Lors du passage de La Tribune dans le bureau de vote situé à l'école Boisjoli en après-midi, quinze personnes se sont présentées pour voter en dedans d'une heure. L'achalandage se faisait donc au compte-gouttes. «C'est sûr que c'est le vote par anticipation, donc il y a moins de monde», souligne le président d'élection pour la CSRS, Carl Mercier.

La commission scolaire avait 17 bureaux de vote répartis sur l'ensemble de son territoire. «On tient à permettre aux personnes qui résident à des endroits plus éloignés, comme Stoke, Cookshire-Eaton, Bromptonville ou Saint-Denis-de-Brompton d'avoir accès à un bureau», explique Carl Mercier, président d'élection pour la CSRS.

Le ministère de l'Éducation avait tenté cette année de sensibiliser particulièrement la population à l'importance des élections scolaires, souvent boudées par un grand nombre de personnes. Rappelons que lors des dernières élections scolaires à la CSRS en 2007, le taux de participation total oscillait autour de 5 %.

«Le ministère de l'Éducation a transmis à toutes les écoles des dépliants sur l'importance d'aller voter», soulève M. Mercier, qui ne se rappelle pas qu'une telle initiative ait été mise en place auparavant. «On parle un peu plus des élections scolaires que d'habitude en ce moment compte tenu qu'il y a plus d'enjeux qui sont discutés», ajoute-t-il.

Si beaucoup de personnes considèrent toujours qu'il n'est pas important d'aller voter aux élections scolaires, ce n'est pas le cas de tout le monde.

L'ex-enseignante Claire Talbot, qui a été voter hier par anticipation en compagnie de son conjoint, croit en l'importance de participer aux élections scolaires et se réjouit d'avoir été bien informée cette année. «On a reçu de la commission scolaire par la poste deux feuillets, l'un qui présentait les quatre candidats à la présidence et l'autre qui présentait les deux candidats comme commissaires. Chacun expliquait sa vision, ça nous aidait à faire un choix», dit-elle.

À d'autres reprises, elle se rappelle avoir dû demander au curé de la paroisse des informations sur les candidats, puisqu'elle n'avait accès qu'à leurs noms. «C'est embêtant d'aller voter quand on ne connaît pas les gens!» lance-t-elle en souriant.

À la Commission scolaire Commission scolaire Eastern Townships, le taux de participation a été de 4,2 %.

Au moment de mettre sous presse, les taux de participation aux commission scolaires des Sommets et des Hauts-Cantons n'étaient pas connus.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer