Thetford, championne entrepreneuriale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nelson Fecteau
La Tribune

(THETFORD MINES) De concert avec la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, le journal Les Affaires vient de dévoiler son palmarès des villes les plus entrepreneuriales du Canada et du Québec. Thetford Mines a mérité le premier rang au classement québécois, damant même le pion à Montréal, la métropole qui termine plutôt au dernier rang.

L'année dernière, Thetford Mines figurait au 20e rang. Un an plus tard, elle se distingue par son dynamisme entrepreneurial.

Alors que Thetford Mines a mérité une cote de 63,4 sur 100 et un 11e rang canadien, toutes villes confondues, les villes de Victoriaville, Drummondville et Sherbrooke figurent respectivement aux 23e, 31e et 40e rangs canadiens avec des cotes de 59,9, 59 et 56,7 sur 100. Sur la scène québécoise, Victoriaville et Drummondville occupent les 4e et 6e rangs pendant que Sherbrooke vient en 8e place.

Écosystème entrepreneurial

Éditrice et rédactrice en chef du journal Les Affaires, Géraldine Martin est visiblement impressionnée. «En 2014, Thetford ressort comme la grande championne de l'entrepreneuriat au Québec selon le palmarès de la FCEI. Après la folie et les drames, la communauté s'est mobilisée et la ville s'est donné une seconde vie», déclare-t-elle alors que le journal parle d'écosystème entrepreneurial.

Le directeur général de la Société de développement économique de la région de Thetford, Luc Rémillard, se réjouit de ce bond de huit places. «Bravo aux entrepreneurs. C'est comme une médaille d'or ! Encore plus intéressant quand on voit que l'on prend 14 indicateurs différents en considération», affirme-t-il.

«Ce classement est de nature à attirer les regards, à changer l'image unidimensionnelle que l'on nous attribue. On va dans la bonne direction. Nous allons pouvoir mettre le focus sur autre chose.»

Il n'y a pas qu'au niveau industriel que la région connaît une croissance intéressante. «Au niveau des technologies du savoir, nous comptons maintenant 500 emplois», fait remarquer M. Rémillard.

«Cette première position au Québec est le résultat d'une amélioration de nos résultats par rapport à l'an dernier. L'efficacité de nos organismes de développement économique, conjuguée au dynamisme des gens d'affaires du milieu, rapportent leurs fruits », souligne le maire Marc-Alexandre Brousseau.

« Nous sommes fiers de figurer parmi les villes où l'optimisme des chefs d'entreprise est le plus élevé. Nous sommes aussi heureux de constater que nous sommes en bonne posture en ce qui a trait à nos politiques fiscales et réglementaires. Ce classement est la preuve que nous avons su diversifier notre économie. Nous poursuivons nos efforts en vue de renforcer notre écosystème entrepreneurial et de simplifier la vie des entrepreneurs pour favoriser ainsi la productivité de nos PME. C'est d'ailleurs dans cet esprit que la Ville de Thetford Mines a récemment adhéré au programme PerLE », conclut le maire Brousseau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer