Vincent Vallières sera de la commémoration du 25e de Polytechnique

Vincent Vallières... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Vincent Vallières

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les organisateurs du grand spectacle visant à commémorer le triste 25e anniversaire de la tuerie de l'École Polytechnique, le 6 décembre prochain, comptent bien en faire un porte-voix pour soutenir le contrôle des armes à feu et dénoncer les politiques du gouvernement conservateur en telle matière.

En présentant les grandes lignes du spectacle, mardi à Montréal, ils ont accusé le gouvernement Harper d'avoir déréglementé le contrôle des armes à feu à un point tel qu'il est désormais plus facile de s'en procurer au Canada qu'aux États-Unis.

Leur objectif est de rallier encore davantage de citoyens à leur cause, soulignant que leur combat pour préserver le registre et resserrer le contrôle des armes en est un de David contre le Goliath que représente le lobby des armes à feu.

Du même coup, ils veulent également sensibiliser la population à l'enjeu toujours présent de la violence faite aux femmes.

Le spectacle, qui aura lieu le samedi 6 décembre au théâtre Outremont sous la direction artistique de Lorraine Pintal, mettra en vedette sept hommes et sept femmes qui dédieront chacun une chanson de leur choix à chacune des 14 victimes de Polytechnique.

Parmi eux, notons la présence de Robert Charlebois, Louise Forestier, Daniel Bélanger, Mara Tremblay, Jorane et Vincent Vallières, pour ne nommer que ceux-là.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer