Donner un sens à l'accessibilité

Lors du lancement du projet d'accessibilité universelle, on... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

Lors du lancement du projet d'accessibilité universelle, on a mis à l'épreuve quelques élus municipaux en les invitant à traverser le centre-ville de Coaticook avec une incapacité visuelle ou mobile. De gauche à droite, le préfet de la MRC de Coaticook, Jacques Madore, accompagné de Marick Tessier, directrice générale de l'APHC, Fabienne Côté, chargée de projet de l'APHC et Guylaine Blouin, conseillère à la Ville de Coaticook.

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Coaticook) Avec son nouveau projet d'accessibilité universelle, l'Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook (APHC) invite les commerçants et les responsables de lieux publics ainsi que la population à «tenir compte de la diversité pour donner un sens à l'accessibilité». En un mot, l'association souhaite que tous puissent «vivre les mêmes expériences que tous les usagers, et ce, en même temps et de la même manière».

«Une personne qui ne peut accéder à un commerce, ira probablement magasiner sur internet», fait remarquer Marick Tessier, directrice générale de l'APHC. Un exemple que renchérit Frances Champigny de l'Association des personnes handicapées physiques de Brome-Missisquoi, une région où l'accessibilité universelle est implantée depuis 2011.

«L'accessibilité d'un commerce contribue à renforcer sa compétitivité et son attractivité, non seulement auprès des personnes handicapées, mais aussi des personnes qui souhaitent encourager des commerces socialement engagés.»

Pour ce faire, l'APHC préconise des ajustements simples, souvent peu onéreux, qui feront une différence non seulement pour les personnes handicapées, mais pour tout individu aux prises avec une incapacité. À titre d'exemple, il y a l'installation d'une sonnette électrique à l'entrée d'un bâtiment, afin d'aviser les occupants qu'on a besoin d'aide pour accéder aux lieux.

La démarche vise à améliorer l'accessibilité des endroits publics, à conscientiser la population, de même qu'à créer un guide des lieux accessibles. Cet outil devrait voir le jour le 5 juin prochain dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées. Entre temps, l'APHC entreprendra une grande tournée de sensibilisation et de mobilisation à travers les lieux publics de la MRC de Coaticook afin d'émettre des recommandations.

L'APHC prévoit établir un partenariat avec la certification ISO famille MRC de Coaticook, laquelle vise à mettre en place des mesures pour faciliter l'accueil des jeunes familles dans les lieux publics. «Nous voulons éviter de travailler en silo, chacun de notre côté, nous voulons faire le plus de liens possibles», explique Fabienne Côté, chargée de projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer