Les oiseaux migrateurs au rendez-vous

Gilles Lacroix et Benoît Turgeon... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Gilles Lacroix et Benoît Turgeon

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(Danville) Ils étaient tous au rendez-vous ce week-end, ornithologues, curieux, amateurs d'oiseaux et il va de soi des oiseaux migrateurs par milliers sur l'étang Burbank à Danville, pour la fête annuelle célébrant leur passage.

Attirés par les champs de maïs et de diverses cultures du voisinage fraîchement coupés, canards et oies blanches profitaient d'une pause pour accumuler des forces avant de reprendre leur voyage.

Heureux du déroulement de la fête, le responsable Gilles Lacroix évaluait à plus de 12 000 visiteurs la foule ayant visité le site durant les trois jours de l'événement. « Nous avons bénéficié d'une température plus clémente que l'an dernier, ce qui a permis une plus grande participation. Plus de 50 % des visiteurs étaient de jeunes familles, ce qui nous réjouit, car avant tout, cette fête se veut familiale et cela démontre que l'intérêt se développe tant auprès des jeunes que des familles ».

Toujours selon le bilan effectué par le responsable de la fête, toutes les conférences présentées ont fait salle comble. « Nos conférenciers, une brochette de grande qualité, ont souligné l'accueil chaleureux reçu dans le milieu et par les participants à leurs conférences » a-t-il souligné.

L'événement s'est tenu sous la présidence d'honneur de Benoît Turgeon, bien connu dans le monde ornithologique. Grandement impliqué durant tout le week-end, il a offert des visites guidées et a répondu avec empressement aux nombreuses questions adressées par les visiteurs désireux de profiter de ses connaissances.

S'il n'en tient qu'aux organisateurs, la Fête des oiseaux migrateurs sera de retour en 2015. L'activité populaire est toutefois sujette à l'appui des élus de la municipalité. « Nous désirons poursuivre la politique de gratuité d'accès à la fête, en favorisant les personnes de tous revenus. Nous avons également besoin d'une participation accrue de bénévoles désirant s'impliquer avec nous. Actuellement, l'organisation et la survie de l'événement sont assurées par une poignée de bénévoles », conclut Gilles Lacroix.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer