Poste de la SQ: Demers attendu au cabinet de la ministre Thériault

Le projet de construction d'un poste de la Sûreté du Québec dans la MRC de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Le projet de construction d'un poste de la Sûreté du Québec dans la MRC de Memphrémagog est-il enfin sur le point de se concrétiser? Encore tôt pour le dire. N'empêche, le préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers, rencontrera des représentants du cabinet de la ministre Lise Thériault et du ministère de la Sécurité publique du Québec la semaine prochaine.

Jacques Demers... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Jacques Demers

Archives La Tribune

« J'ai reçu un appel ce matin du bureau de la ministre Thériault pour me convoquer à une rencontre mercredi prochain », a révélé M. Demers à La Tribune mercredi.

La chef de cabinet de la ministre de la Sécurité publique, Louise Bédard, devrait notamment participer à cette rencontre, tout comme le sous-ministre associé à la direction générale des affaires policières, Yves Morency.

Jacques Demers ne s'attend pas à ce qu'on lui annonce la construction prochaine du poste dès mercredi. Malgré cela, il voit d'un bon oeil la rencontre prévue.

« Compte tenu que la ministre ne sera pas là elle-même, je ne crois pas qu'une solution sera trouvée immédiatement, admet le préfet de la MRC de Memphrémagog. J'ai l'impression qu'on va nous écouter. C'est une première étape et un pas dans la bonne direction. Tout ce qu'on souhaite, c'est que ça avance. »

Récemment, M. Demers ainsi que le président du comité de sécurité publique de la MRC, Gérald Allaire, avaient acheminé une lettre à la ministre Thériault. Les deux signataires indiquent dans cette missive que des municipalités envisagent de « surseoir au paiement des sommes dues pour les services de la SQ » dans l'attente d'une rencontre ou d'engagements fermes.

« Depuis la signature de l'entente en 2007, les municipalités desservies par la SQ sur notre territoire ont payé annuellement entre 2,6 et 3,2 millions $ pour les services offerts. Elles souhaitent que le gouvernement du Québec honore ses obligations », est-il écrit dans la lettre signée par MM. Demers et Allaire.

Pour le préfet de la MRC de Memphrémagog, il est urgent qu'un poste soit construit pour accueillir les policiers de la SQ dans le secteur de Magog. « Les effectifs desservant notre territoire sont trop éloignés. On ne veut pas réagir seulement quand une tragédie sera survenue. »

Député d'Orford, Pierre Reid a l'intention de participer à la rencontre de mercredi prochain. Il connaît les causes des retards dans ce dossier, mais juge que la MRC a suffisamment attendu.

« La MRC a été patiente, jusqu'à présent, et je pense que tout le monde le reconnaît. L'objectif à l'heure actuelle est de faire en sorte que la construction du poste soit prévue dans le prochain budget provincial. Il faut pouvoir passer à l'étape de la conception des plans et que ça chemine », déclare M. Reid.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer