L'UQTR à Drummond: la rentrée est prévue pour janvier 2016

Le futur campus sera construit sur les terres... (Photo fournie)

Agrandir

Le futur campus sera construit sur les terres des pères Montfortain, dans le secteur Saint-Charles.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) On a officiellement lancé mardi matin les travaux de construction du pavillon qui abritera le campus de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) à Drummondville. Le chantier doit être terminé dans un an, mais les étudiants y feront leur rentrée en janvier 2016.

Le coup d'envoi a été donné avec la tenue de la cérémonie de levée de la première pelletée de terre, réunissant les principaux acteurs associés au projet, notamment du ministre de l'Enseignement supérieur, Yves Bolduc.

Rappelons que le futur édifice qui abritera le campus de l'UQTR sera construit par la Ville de Drummondville, au coût de 24 millions $. Le bâtiment sera réalisé suivant les plans et devis préparés par l'Université, en fonction des besoins des différents programmes de formation offerts sur le campus.

«Il est souhaité que la construction du futur campus se termine à l'automne 2015, pour permettre l'accueil des étudiants à compter de janvier 2016», a-t-on annoncé.

«D'ici là, les étudiants déjà inscrits dans les programmes de l'UQTR suivront leurs cours dans des locaux appartenant au Cégep de Drummondville et à la Société de développement économique de Drummondville.»

La Ville louera l'édifice pendant 25 ans à l'UQTR, cette dernière devenant propriétaire du bâtiment à l'échéance, indique un communiqué de presse.

En septembre, après deux semaines de négociations intensives, le ministère de l'Enseignement supérieur, l'UQTR et la Ville deDrummondville en étaient venus à une entente pour la construction du campus sur les terres des pères Montfortain, dans le secteur Saint-Charles.

Il était minuit moins une pour le projet annoncé en grandes pompes par le gouvernement du Parti québécois l'an dernier. Les offres obtenues pour la construction du bâtiment de 9300 mètres carrés (100 000 pieds carrés) devenaient caduques à compter de minuit le 22 septembre.

«Nous avons poursuivi le travail du Parti québécois, il faut reconnaître le travail des deux gouvernements dans ce projet.»


Objectif : Hiver 2016

Le ministre Bolduc évalue à un peu plus d'une année le temps de construction du campus, ce qui signifie qu'il ne sera vraisemblablement pas prêt pour l'automne 2015 tel qu'anticipé initialement. Sans trop s'avancer, il a suggéré qu'on puisse être en mesure d'accueillir les premiers étudiants en janvier 2016.

Interrogé sur la question, le ministre libéral s'est défendu d'avoir mis des bâtons dans les roues du projet annoncé par le gouvernement du Parti québécois en septembre 2013. Selon lui, les retards sont attribuables à un échéancier trop optimiste.

« Nous avons poursuivi le travail du Parti québécois, il faut reconnaître le travail des deux gouvernements dans ce projet. Il n'y a personne qui a ralenti le dossier, oui nous avons évalué d'autres possibilités, comme le Cégep de Drummondville, mais ce n'était pas possible », a-t-il dit.

Des emplois et de l'employabilité

Au-delà des emplois qui seront créés et maintenus pendant la phase de construction du campus, on s'est réjoui de la création d'emplois de qualité afin de permettre le fonctionnement de l'établissement d'enseignement. Pour la rectrice de l'UQTR, Nadia Ghazzali, il ne fait pas de doute non plus que cette réalisation aura un impact social important sur la population du Centre-du-Québec.

« Nous assisterons à une augmentation marquée des compétences et de l'employabilité. La région sera mieux placée pour relever le défi imposée par la société du savoir », a-t-elle statué.

La rectrice a, par ailleurs, sollicité les partenaires de l'UQTR afin de créer des projets et des chaires de recherche qui permettront au campus drummondvillois de se réaliser pleinement.

- Avec Yanick Poisson

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer