Découpage électoral: Brompton partirait, Ascot s'ajouterait

Jean Rousseau, député de Compton-Stanstead, et Pierre-Luc Dusseault,... (Archives La Tribune)

Agrandir

Jean Rousseau, député de Compton-Stanstead, et Pierre-Luc Dusseault, député de Sherbrooke.

Archives La Tribune

Partager

(SHERBROOKE) Le député Pierre-Luc Dusseault est satisfait du découpage proposé pour la circonscription de Sherbrooke par la commission chargée de revoir les limites électorales fédérales pour le Québec.

Ainsi, la région électorale de Sherbrooke perdrait le territoire de l'arrondissement Brompton (au profit de Compton-Stanstead), pour gagner par contre le secteur Ascot. M. Dussault est aussi soulagé de voir que les deux hôpitaux du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) demeurent dans sa circonscription.

« Ça correspond à ce que j'avais demandé à la suite de la première proposition de découpage, dit-il. Je voulais que les deux pavillons du CHUS restent dans le même comté. «

« La commission a bien respecté ce qui avait été mentionné lors des audiences publiques qui avaient eu lieu à ce sujet. «

Une certaine logique a été respectée dans ce découpage. Le secteur Brompton est « plus rural «, à l'image de la circonscription de Compton-Stanstead, fait remarquer M. Dusseault. Celui d'Ascot est « plus urbain «, donc sa réalité colle davantage à celle de la ville Sherbrooke.

« J'aurais aimé garder le secteur Brompton, mais il doit y avoir redécoupage pour atteindre une meilleure représentativité des électeurs «, soutient-il.

Rappelons que la commission chargée de revoir les limites électorales fédérales a déposé son rapport récemment, dernière étape du processus de redécoupage. Elle avait pour tâche d'incorporer trois nouvelles circonscriptions fédérales à la carte du Québec et de redécouper les frontières existantes pour mieux représenter les mouvements de population.

M. Dusseault assure ne pas voir d'avantage électoral dans ce changement. « Il n'y a pas de considération partisane. Ce n'est pas une question de calcul politique «, assure-t-il.

« La commission a bien respecté ce qui avait été mentionné lors des audiences publiques qui avaient eu lieu à ce sujet. «

« Ça a été fait dans une logique d'offrir les meilleurs services à la population. «

La Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec 2012 n'entend pas faire de commentaire sur les changements proposés. Le rapport doit servir de base aux décisions des députés, se contente-t-on de signaler par écrit. Il pourrait y avoir certains changements, mais ce sera « en réponse à des objections du comité des députés du Québec qui ont à faire valoir des raisons pertinentes de fine pointe dans le cadre rigoureux de motions signées par au moins dix députés «.

Son collègue de Compton-Stanstead, Jean Rousseau, est lui aussi satisfait des changements proposés. « Ce n'est pas majeur comme changement, mais ça respecte l'intérêt des communautés. Je dirais que c'est respectueux de ce qui avait été proposé dans la région «, note-t-il.

M. Rousseau se dit en accord avec le fait de placer le secteur Lennoxville dans sa circonscription, puisque plusieurs citoyens de municipalités anglophones de Compton-Stanstead vont naturellement vers ce centre de services offerts en langue anglaise .

Il y a aussi un changement mineur dans Brome-Missiquoi, représenté par Pierre Jacob. Les électeurs du chemin Bombardier passent à la circonscription voisine de Shefford.

« Je suis très satisfait que la Commission ait pris en compte nos arguments et revienne sur sa décision afin de maintenir la circonscription de Richmond-Arthabaska dans ses limites actuelles «, a déclaré le député André Bellavance à la suite du dépôt du nouveau rapport de la Commission de redécoupage des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec.

Rappelons que la révision initiale de la carte électorale pour Richmond-Arthabaska prévoyait le retrait des municipalités de Maddington et de Daveluyville, en plus de scinder en deux les municipalités de Saint-Louis-de-Blandford et Ste-Anne-du-Sault de part et d'autre de l'autoroute 20.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer