Le Parc du mont Ham devient un projet régional

Jean-Pierre Chapeleau... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Jean-Pierre Chapeleau

La Tribune, Yvan Provencher

Yvan Provencher
La Tribune

(Asbestos) La présentation publique du projet de Parc régional du mont Ham a permis d'établir clairement que le projet va de l'avant et que son cheminement s'effectuera sous la responsabilité de la MRC des Sources, au nom des sept municipalités de son territoire. Présenté samedi à Asbestos devant quelque 75 personnes, le projet se présente désormais comme un levier économique pour la région dans une perspective de développement durable.

D'entrée de jeu, le préfet Hugues Grimard a réaffirmé que le Mont Ham est et demeurera une propriété collective. «Il reste beaucoup d'étapes à franchir. Nous voulons préserver ce territoire grâce à l'implantation d'un parc régional, le garder accessible à tous. La montagne est spectaculaire, une richesse touristique et économique à développer, une faune intéressante, une histoire à découvrir particulièrement par sa richesse géologique. Le projet devra viser l'autofinancement au niveau de l'exploitation.» Selon le préfet, il faudra environ dix ans pour voir la réalisation du plan de développement.

La mise en oeuvre d'un parc régional touche le Mont Ham, la forêt de Ham et le camping du Lac-à-la-Truite. Les études, réalisées par la MRC des Sources tendent à confirmer la viabilité du projet. Cependant, comme l'a expliqué le directeur général de la MRC, Rachid El Idrissi, «il y a encore une étape à franchir avant d'obtenir le statut de parc régional par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (MAMROT), soit celle du dépôt du plan provisoire d'aménagement et de gestion».

L'absence du président de la Corporation du mont Ham et maire de Ham-Sud, Langevin Gagnon, a été remarquée. Plusieurs membres de la coalition S.O.S Mont-Ham, qui avaient manifesté l'été dernier leurs inquiétudes face à l'avenir de la montagne suite à une houleuse assemblée générale de la Corporation du mont Ham, étaient présents. Son porte-parole, Jean-Pierre Chapeleau a rappelé que la coalition avait réclamé plus de transparence dans ce dossier, mais n'est pas contre le projet, souhaite que les citoyens puissent continuer d'exprimer leurs opinions.

 

Texte complet dans La Tribune de lundi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer