Éclairage sur l'abat-jour

CHRONIQUE / Comment s'appelle le bidule qui retient un abat-jour à une... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

(SHERBROOKE) CHRONIQUE / Comment s'appelle le bidule qui retient un abat-jour à une lampe? On m'a déjà donné plusieurs appellations, que je n'ai jamais trouvées dans le dictionnaire. On m'a suggéré « fériel », que je n'ai pas trouvé non plus. La fixation en question est en métal, de belle apparence et décorative. Elle est située bien en vue au-dessus de l'abat-jour. Plus la lampe est de qualité, plus la fixation est jolie et massive. Merci de prendre le temps de m'éclairer.

Louise Fréchette
Sherbrooke

D'habitude, lorsque je reçois une question de ce genre, je me tourne vers le Dictionnaire visuel de Jean-Claude Corbeil et Ariane Archambault. C'est souvent un petit bijou pour trouver comment s'appelle telle ou telle chose, surtout les menues parties des objets qui nous entourent.

Mais votre question s'est avérée un peu trop pointue pour l'ouvrage. Je suis donc allé voir dans le Grand dictionnaire terminologique, mais j'ai aussi beaucoup fouillé sur la toile. J'ai ainsi découvert qu'il y a de nombreux types de fixations pour les abat-jours.

Mais selon la description que vous m'en faites, c'est-à-dire une pièce qui se visse au sommet de la lampe, il s'agit d'un faîteau, lequel est un terme générique pour désigner ce type de fixation vissable au sommet de la lyre (la pièce en forme de lyre qui encadre l'ampoule).

Maintenant, selon la forme du faîteau, vous pouvez employer un terme plus précis. Par exemple, s'il s'agit d'un ornement en forme de fleur ou de feuille, on parlera d'un fleuron. C'est plutôt une pointe effilée? Vous avez là un très bel épi. L'ornement est plutôt sphérique ou bombé? Il y a de fortes chances que ce soit un gland.

Quant au mot fériel, qui n'existe effectivement pas, on dirait plutôt une déformation de finial, l'équivalent anglais de faîteau.

Si vous avez un bête capuchon qui se visse sans aucune fonction ornementale, vous avez un écrou-capuchon.

Parmi les autres façons de fixer un abat-jour, notamment quand la lampe n'a pas de lyre, on peut utiliser un abat-jour à attache européenne. C'est comme si la lyre était à l'intérieur de l'abat-jour. On la fixe à la base de l'ampoule.

Certains abat-jours se posent même directement sur l'ampoule : ce sont des fixations à pince.

Pour terminer, je vous rappelle que, depuis les rectifications orthographiques, on peut désormais écrire des abat-jours, alors que ce mot était toujours invariable auparavant.

Perles de la semaine

Rien de mieux qu'un petit Sport-nographe pour se remettre de la blessure de Subban... ou plutôt de la frousse qu'elle a causée à ceux qui ne sont pas encore désespérés.

« Pour tous les gardiens de but qui écoutent : allez toujours vers le milieu quand vous êtes en désespération. »

« Quand le chef d'orchestre n'est pas là, les souris dansent! »

« Y a pris le taureau par les cônes. »

« Il parle parfaitement brésilien. »

« Faut se souvenir du match de demain et apprendre de ce match-là. »

Questions ou commentaires?

Steve.bergeron@latribune.qc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer