Artroc et échangisme

Coordonnatrice du Centre culturel Pierre-Gobeil, Brigitte Graff a... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Coordonnatrice du Centre culturel Pierre-Gobeil, Brigitte Graff a profité du passage de l'artiste Francine Ostiguy pour lancer officiellement le volet Artroc permettant l'acquisition d'oeuvres d'art sous forme de troc.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / Je pourrais vous faire croire qu'on va parler d'échangisme, ce serait full accrocheur comme sujet, j'en suis certaine. Mais ce serait un peu beaucoup de la fausse représentation, parce qu'au fond, c'est de troc ici dont il est question. Mais juste parce que je ne veux pas brimer vos libertés, pensez échangisme si vous voulez.

Moi, je vais vous parler d'Artroc, une initiative qui se déploie depuis un peu plus d'une semaine à l'étage du Centre culturel Pierre-Gobeil.

Tiens, parlons d'abord du Centre culturel Pierre-Gobeil. Oui, c'est à RockFo. Oui, c'est presque camouflé coin Bourque et des Hauts-Bois, on voit à peine, on peut même ne pas savoir que c'est là. Alors non, on n'y pense pas souvent.

Mais t'sais, des fois, sortir de son circuit habituel, mettre le nez dans les arrondissements de périphérie ou les villes et villages autour, ouvrir une porte dont on ignorait l'existence, ben ça peut être vraiment agréable. Surprenant même parfois.

Voilà c'est dit.

On est donc à l'étage du Centre culturel Pierre-Gobeil. Jusqu'au 3 avril, y a la photographe Francine Ostiguy qui expose Vers l'oeil, photos et poésie, un projet alliant ses deux passions. De chaque photo, elle a ainsi tiré un poème affiché là, juste à côté du cliché. C'est bien, vraiment.

Mais ce n'est pas là la surprise dont je vous parlais. La surprise est de l'autre côté du mur, juste en haut des marches où d'autres photos encore de l'artiste Ostiguy occupent l'espace Artroc qui vient de popper au Centre culturel Pierre-Gobeil grâce à une jasette entre Francine Ostiguy et la coordonnatrice du Centre, Brigitte Graff.

Dans cet espace précis, les oeuvres de l'artiste invitée ne sont pas à vendre.

Elles sont à troquer.

Vous admirez les photos, vous avez un coup de coeur, vous l'imaginez très bien sur le mur du salon, vous la voulez, votre désir est désormais intenable.

La question qui se pose: qu'allez-vous offrir en échange? (de là le lien boiteux avec l'échangisme, soyez généreux de votre pardon, merci.)

L'Artroc proposé par le CCPG, c'est beaucoup ça, un grand questionnement.

Sur la valeur que vous accordez soudain à une oeuvre, ici une photo, mais on pourrait reprendre l'exercice avec un recueil de textes, une toile, une sculpture, une installation pas si quelconque. Mais aussi, et c'est une des grandes beautés de la chose, sur la valeur de ce que vous allez offrir en échange, et donc, inévitablement, sur «votre richesse» potentielle.

Parce que l'argent n'entre plus en ligne de compte, le petit hamster doit se faire aller un moment et se demander en boucle: mais qu'est-ce que j'ai à offrir? Qu'est-ce que je sais faire qui serait une monnaie d'échange? Quel est mon talent? Ma force?

On pose l'index ici un moment. Pause réflexion. Rien ne presse.

Pis? Vous avez trouvé?

Sous l'Autoportrait de Francine Ostiguy, de la main de visiteurs, quelques offres sur des post it collés sous la photo. L'un offre un colloque, l'autre une inscription à un atelier, une autre encore une virée à Boston. Sous une autre photo, on propose un bonsaï avec entretien et rempotage, plus loin un tableau, du caramel maison à la fleur de sel, une fin de semaine en décapotable.

Sky is quasiment la limite. Pis là, on parle même pas de la rencontre que ça provoque en plus, tout ça. Parce que t'sais, un bon troc, ça se passe entre quatre z'yeux, ça se jase, ça se conclut dans la poignée de main et les bises sur les joues.

Un peu comme dans un club échangiste, mais pas tout à fait. J'imagine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer