T'étais où Picasso?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

T'étais où? T'étais où?

Un peu de calme, public en délire, un peu de calme. J'étais pas loin. Enfin, je dis ça pis en même temps c'est pas vrai pantoute; j'étais carrément ailleurs, à des années-lumière de ma zone de confort, dans un monde parallèle où je mets rarement les pieds, tant pis pour moi, je devrais y aller plus souvent.

Du côté droit de mon cerveau. The right side of the brain. C'est là que j'étais depuis quelques semaines, là que je passe mes soirées, que je m'amuse un peu aussi le matin quand je ne paresse pas trop longtemps au lit.

Z'êtes jamais allé du côté droit de votre cerveau? Pas ma top destination non plus, je l'avoue. Mon amie Titi, qui y passe le plus clair de son temps, me l'a reproché plus d'une fois: "Hey! La Bolduc, use the right side of your brain! Laisse-toi aller! Tu réfléchis trop, t'analyses trop!"

(Suis d'accord avec vous, ça paraît pas des tonnes que je réfléchis autant pis mes analyses sont souvent full boiteuses pis on parle même pas de mes conclusions qui bien souvent ne concluent à rien du tout.)

Mais mon amie a raison sur un point, je n'utilise pas suffisamment le côté droit de mon cerveau. C'est le côté plus créatif, vous l'aurez compris. Celui auquel tu fais appel quand un artiste te demande de participer à une campagne de financement originale au profit de la Coalition pour le travail de rue.

"Tu veux venir peindre une toile dans notre atelier? On a demandé à quelques journalistes et des gens d'affaires. Après on expose au Tapageur, on vend vos toiles à l'encan et on remet l'argent à la Coalition..."

"Ça va me faire plaisir", que tu réponds tout de suite parce que tu sais bien que la Coalition est un indispensable pis que "t'sais, tu peux bien faire ça" pour donner un coup de main pis que ça va juste être agréable de peindre dans un atelier...

Agréable?! J'ai vraiment pensé "agréable"?!

Daniel, l'artiste qui me reçoit dans son atelier: "Laisse-toi aller un peu, pense pas trop à ce que tu fais."

Ben oui. Comme de demander à un chien de marcher sur le museau en récitant Rimbaud.

Agréable, donc?

J'ai tripé comme une malade! Moi qui n'avais jamais touché à un pinceau autrement que pour changer le décor de ma vie (oui, oui, j'ai déjà eu le câble!) j'aurais passé des heures à caresser de la toile.

Et pourquoi pas?! C'est la réponse à ta question public en délire: t'étais où? Je caressais de la toile, des couleurs, des idées, des pas d'idées, je faisais glisser du pinceau sur la partie droite de mon cerveau en me disant que ça allait lui faire le plus grand bien.

Pis sais-tu quoi? C'est vrai.

Non, je n'ai pas de talent "dont l'humanité avait été injustement privée jusqu'ici", ça n'a pas été ce genre de révélation, tu pourras le constater public en délire si tu passes par le Tapageur mettre des sous dans la banque de la Coalition.

Mais à la question t'étais où? t'étais où? je pense qu'on devrait souvent pouvoir répondre "ailleurs" et c'est tout.

***

Public en délire, ça s'peut que tu sois pas du genre à "investir dans l'art" pis ça tombe assez bien parce que ce que les journalistes (Jean Arel de Radio-Canada et Marc Toussaint de NRJ, entre autres) et les gens d'affaires (Denis Fortier de la Fondation Rock-Guertin, Yves Gaudet d'Uni-d, Christian Gendron de Dabrino et d'autres encore) auront concocté ne se rapprochera peut-être (!) pas tant que ça de l'art avec un grand A. Mais t'sais, quand même, casser ton cochon ou passer le chapeau à ton bureau pour venir t'offrir le premier Bolduc sur le marché, c'est une belle occasion de faire preuve de générosité avec un grand G.

Fait que, public en délire, si tu veux jeter un oeil là-dessus, ça va se retrouver sur les murs du Tapageur le 9 novembre. Pis si tu te dis "Ah, c'est pas si pire, ce serait beau dans le haut du garage ou dans la salle de lavage, ben prends note que l'encan se déroulera le 12 à 19 heures, tout de suite après un vernissage sous forme de 5 à 7 auquel t'es aussi invité.

Ah pis, accessoirement, si t'es un vrai collectionneur d'art, y aura aussi des toiles de vrais artistes. Mais je te dis pas c'est qui, t'as juste à venir voir...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer