Une grande bouffée de vacances

Sous la chaleur accablante, la baignade au parc... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Sous la chaleur accablante, la baignade au parc aquatique de l'Amazoo a été bienvenue pour Francis St-Pierre, Émilie Blais et leurs enfants Tristan, Félix, Layï-lah et Elay-nah.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Larochelle
La Tribune

(Sherbrooke) CHRONIQUE / Il y en a plus qu'on pense, à Sherbrooke, des familles pour qui le mot vacances n'est pas nécessairement synonyme de voyages.

Martin Robinson n'avait pas mis le pied au... (Spectre Média, Jessica Garneau) - image 1.0

Agrandir

Martin Robinson n'avait pas mis le pied au Zoo de Granby depuis 31 ans. Lui, sa femme Myelle De Serres ainsi que leurs filles Aurélie, Gaëlle, Jade et Violette formaient l'une des 21 familles ayant reçu une invitation du ministre Luc Fortin à la suggestion des écoles primaires LaRocque, Jean-XXIII et des Quatre-Vents. 

Spectre Média, Jessica Garneau

Pour toutes sortes de raisons. Pour certains, ça découle du choix de vie de la simplicité volontaire.

« Les enfants ne nous demandent pas si nous irons au bord de la mer, ils savent que nous n'avons pas d'auto. L'épicerie, les autres emplettes, nous nous déplaçons à pied ou en utilisant le transport en commun. Alors, nos vacances nous les passons autour, dans les parcs de la ville ou à visiter les musées », me raconte Myelle De Serres.

« Les enfants ne s'en plaignent pas, ils ne manquent de rien. Ils sont habitués à ce mode de vie », endosse son conjoint Martin Robinson.

Les quatre filles du couple, Aurélie, Gaëlle, Jade et Violette, qui ont entre 6 et 12 ans, fréquentaient l'école LaRocque l'an dernier. C'est la direction de l'établissement qui a suggéré que leur famille soit invitée à l'excursion estivale que le ministre Luc Fortin organisait pour une deuxième année.

Les dirigeants des écoles primaires Jean-XXIII et des Quatre-Vents ayant fait de même, le député de Sherbrooke, son épouse Émilie et leurs trois enfants ont passé la journée de jeudi au Zoo de Granby en compagnie d'une vingtaine de familles, le double de l'an dernier.

Installés à Sherbrooke depuis seulement 7 mois, les Congolais Faustin Minigano et Claudine Bahati y ont vécu une première sortie avec Espérance et Justine, leurs filles de 2 et 6 ans.

« De revoir des animaux de la jungle m'a rappelé des souvenirs de mon pays. Nous découvrons par ailleurs ce que sont des vacances en famille. Les conditions de vie ne permettent évidemment pas cela au Congo. Cette invitation a vraiment été appréciée, nous aurons de beaux souvenirs à raconter », savourait le papa de 33 ans.

Il n'est pas aisé pour les nouveaux arrivants de se trouver des repères. Les vacances viennent loin dans leur liste de priorités. Bien qu'établis chez nous depuis déjà quelques années, mes voisins africains me confiaient récemment connaître très peu d'endroits pour s'évader durant quelques heures.

« Le but premier est de faire vivre une expérience inoubliable aux enfants qui auront des souvenirs à partager avec leurs camarades lors de la rentrée scolaire. La visite d'un jardin zoologique offre également un aspect pédagogique qui était très important pour nous. En plus, il est évident qu'une journée comme celle-là est aussi un moyen d'intégration », s'est réjoui le ministre Fortin.

Cindy Frérault-Létourneau, 7 ans, et son petit frère Zachary, 2 ans, sautillaient de joie dans les premiers bancs lorsque l'autobus s'est immobilisé au débarcadère.

Vous êtes le papi qui les accompagne aujourd'hui, ai-je demandé à l'homme les ayant aidés à descendre ?

« Pas tout à fait, non, je suis leur père ! Mais, ne soyez pas mal à l'aise, ça m'arrive souvent. Je suis aussi grand-père. J'ai eu ma famille en deux temps », m'a spécifié Sylvain Létourneau.

Au total, ça vous en fait combien ?

« Si on calcule ma blonde et moi, euuuh, neuf... »

Ça vous replonge un cinquantenaire en enfance !

Émilie Blais et Francis St-Pierre ont également pris une grande bouffée de vacances en se soulageant de la chaleur au parc aquatique de l'Amazoo avec leurs enfants Félix, Tristan, Elay-nah et Layï-lah.

« C'est une magnifique journée. Rares sont les occasions pour nous de sortir ainsi en famille », a exprimé la maman reconnaissante.

Le ministre Fortin est l'un des parrains, mais la Fondation des élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke allonge également de l'argent afin de rendre cette activité possible.

La Fondation Rock-Guertin, elle, a fourni le dîner et les collations. La compagnie Transdev-Limocar a offert gratuitement deux de ses véhicules tandis que le Groupe Flag a assuré la logistique. Ces contributions totalisent près de 5000 $.

« Si on peut faire encore plus l'an prochain, on va essayer de le faire. Mais je pense que nous avons fait pas mal d'heureux cette année », retient le ministre Fortin.

Puis, l'été, les vacances, ça se passe à votre goût ?

Pour la cinquantaine d'enfants des familles invitées, y'a pas de doute que cette excursion a eu une saveur de crème glacée. Ce fut une journée de rêve.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer