Le baromètre de la frontière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

Le nombre de voyageurs canadiens rentrant d'un séjour aux États-Unis a chuté de 21 pour cent aux postes frontaliers de l'Estrie depuis le début des vacances de la construction. Avec un taux de change aussi défavorable, il ne faut pas s'en surprendre.

Nos voisins ne se précipitent pas pour autant pour venir passer leurs vacances ici. La hausse du nombre de visiteurs américains entrés au Québec par l'Estrie est à peine perceptible. La métropole semble profiter bien plus que nous de cet avantage concurrentiel.

À lire dans La Tribune de jeudi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer