On ne va quand même pas répéter cette erreur...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Sentant qu'il risquait de s'embourber dans un marécage politique, le maire Bernard Sévigny vient d'ordonner la révision de certains travaux afin de réduire la charge financière de 656 000 $ que devront autrement se partager 17 propriétaires du boulevard Industriel. Le gros de cette facture découlerait de la mise en place d'une canalisation pluviale souterraine.

Si on garde les fossés à ciel ouvert, on oublie cependant les trottoirs et les pistes multifonctionnelles. Ces aménagements sont nécessaires ou pas? Repensez deux minutes à l'aberration du boulevard de l'Université, au croisement de l'autoroute 410, et vous aurez votre réponse.

À lire dans La Tribune de vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer