Super Mario, tendre papa

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

Mario Dumont a été ovationné hier soir à Sherbrooke par un parterre de gens d'affaires. L'ex-chef de l'ADQ n'a jamais eu droit à autant d'égard en région du temps qu'il était au nombre des adversaires de Jean Charest.

S'il était devenu premier ministre au printemps 2007, M. Dumont aurait en priorité ouvert la santé au privé. « Je persiste à croire que c'est nécessaire », déclare-t-il en entrevue tout en  ajoutant à certaines confidences familiales livrées par sa conjointe Marie-Claude Barrette dans le livre «La Couveuse »

À lire dans La Tribune de jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer