Cantonniers : durer plus longtemps que les roses

Les amateurs de hockey qui n'avaient pas encore... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les amateurs de hockey qui n'avaient pas encore vu évoluer Patrick Guay dans les rangs inférieurs savent maintenant que le jeune a toute une tête de hockey.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Grosse première semaine d'activités qui vient de se terminer pour les Cantonniers de Magog. Départ parfait avec deux victoires en autant de rencontres; des amateurs qui ont vite été conquis par le spectacle de leurs favoris et Patrick Guay qui, sans surprise, vient d'être sélectionné le joueur offensif par excellence de la semaine dans la Ligue midget AAA du Québec avec une production de six points, dont deux buts, en deux parties.

Tout pour voir la vie en rose direz-vous. Pas pour Félix Potvin qui n'a pas du tout la même vision des choses. Devenu grincheux, Félix « Le Chat »? Pas vraiment, mais j'avoue que j'ai été surpris par sa réaction en le voyant afficher un air sombre après la victoire spectaculaire de 4-3 des siens sur les Gaulois de Saint-Hyacinthe. Potvin émettait encore de nombreuses réserves dimanche après une victoire convaincante de 6-2 à Laval-Montréal.

Avec un peu de recul, la théorie de votre humble serviteur est la suivante : Conscient du talent de ses poulains, Potvin s'assure que ceux-ci saisissent la réalité du midget AAA qui veut que le talent ne fait pas foi de tout. Peut-être en début de saison, mais ça dure le temps des roses.

Potvin, qui est à trois victoires du chiffre de 100 en carrière dans le circuit Baillargé, n'a pas l'habitude de laisser traîner les choses. Prochain épisode : samedi à Magog contre le Lac-Saint-Louis.

La semaine de Guay

Les amateurs de hockey qui n'avaient pas encore vu évoluer Patrick Guay dans les rangs inférieurs savent maintenant que le jeune a toute une tête de hockey. Le joueur de centre qui rend tout le monde meilleur. Un sens du hockey inné, incomparable même. On l'a vu vendredi dernier lors du match inaugural de la saison à Magog. Les ailiers qui l'entourent ont avantage à se tenir prêts. La rondelle peut apparaître sur leur bâton en tout temps.

Trop petit Patrick Guay pour survivre dans le monde du hockey? L'avenir nous le dira, mais je ne crois pas. Et puis, la bonne nouvelle, c'est que les équipes professionnelles ont de moins en moins de place pour des mastodontes dans leur alignement. Pas compliqué, ils ont de plus en plus de difficultés à suivre le jeu.

Depuis quelques années, les amateurs de hockey de Magog ne sont pas toujours au rendez-vous pour appuyer les Cantos. Heureusement que des amateurs de la région se déplacent. Mais cette année, avec Guay, un Magogois pure laine, les amateurs devraient revenir. D'autant plus que deux autres Magogois ont aussi mérité leur place dans l'équipe : le vétéran Mathieu Bergeron et la recrue Isaac Belliveau.

Les chiffres du midget AAA

La Ligue midget AAA a publié ses chiffres sur la provenance des joueurs qui évoluent dans le circuit cette saison. Sur 299 joueurs, 88 sont des vétérans. Les autres proviennent du midget espoir (112), du bantam AAA (86), de la LHPS (8), du juvénile D1 (3), du bantam (1) et du midget BB (1).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer