Foule sous les pavillons de la Fête des vendanges

Le président et cofondateur de la Fête des... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Le président et cofondateur de la Fête des vendanges, Jean-Paul Scieur, estime l'achalandage à environ 50 000 personnes pour cette première fin de semaine, soit un peu moins que l'an dernier.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sarah Saidi
Sarah Saidi
La Tribune

(Magog) De l'extérieur, le site de la Fête des vendanges ne semblait pas bondé durant la longue fin de semaine, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Les pavillons, eux, étaient remplis de festivaliers en pleine dégustation de vins, de bières ou de produits gourmands.

Après sa première fin de semaine d'activités, la Fête des vendanges Magog-Orford dresse un bilan très positif. « Il y a eu beaucoup de monde samedi et un peu moins dimanche, à cause de la pluie. Ça donne le temps aux exposants de parler avec les visiteurs, de faire de meilleurs échanges avec eux. Les visiteurs sont souriants, les bénévoles, les commanditaires, les artistes et les gens des food trucks sont contents », résume Jean-Pierre Quirion, coordonnateur aux communications et aux marketing de la Fête des vendanges.

Jean-Paul Scieur, président et cofondateur de l'événement, estime quant à lui l'achalandage à environ 50 000 personnes pour cette première fin de semaine, soit un peu moins que l'an dernier. « Nous avons vendu beaucoup de billets en ligne alors nous nous attendons à beaucoup de monde durant la deuxième fin de semaine », précise-t-il.

Quant à la fermeture du viaduc à la sortie 118 de l'autoroute 10, elle ne semble pas avoir causé de problèmes de circulation ni une baisse d'achalandage, selon M. Quirion. « Les gens ne se rendent pas compte du problème, affirme M. Quirion. Ça fait peut-être peur aux gens qui viennent de l'ouest, pourtant, ils n'ont pas à utiliser le viaduc, rappelle-t-il. Pour les gens en provenance de l'est, comme Sherbrooke ou Drummondville, il suffit de prendre la sortie 121 et suivre les indications en direction de Magog. »

Grâce à un casque de réalité virtuelle Oculus... (Spectre Média, René Marquis) - image 2.0

Agrandir

Grâce à un casque de réalité virtuelle Oculus Rift, les festivaliers peuvent se promener dans le vignoble le Cep d'argent comme s'ils y étaient.

Spectre Média, René Marquis

Nouveautés populaires

La 24e édition de la Fête des vendanges proposait trois nouveautés aux visiteurs : une visite en réalité virtuelle du vignoble le Cep d'argent, une allée de food trucks ainsi qu'une deuxième tente de dégustations Vegas. Les trois activités ont énormément plu aux visiteurs, souligne Jean-Pierre Quirion.

« Tout le monde qui essaie la visite virtuelle du vignoble trippe! » Grâce à un casque de réalité virtuelle Oculus Rift, les festivaliers peuvent se promener dans le vignoble comme s'ils y étaient en plus de visionner des vidéos sur la fabrication du vin. Environ 500 personnes avaient tenté l'expérience en fin de semaine, selon Gareth Morgan, cofondateur de Metareal, qui a collaboré à la réalisation du projet.

Quant aux deux tentes de dégustation Vegas, l'une pour le vin, l'autre pour la bière, « elles sont hyper populaires. Les gens font des allers-retours entre les deux puisque ce ne sont pas toujours les mêmes produits en dégustation », indique Jean-Pierre Quirion.

Enfin, la petite allée de food trucks a aussi fait des heureux. « La bouffe de rue, c'est très convivial, les visiteurs en mangent avec une bouteille de vin, et ça leur plaît beaucoup. »

La dernière fin de semaine de la Fête des vendanges se déroulera le 9 et 10 septembre et s'annonce aussi prometteuse que la première : dégustations, ateliers, démonstrations culinaires et spectacles sont toujours au programme, mais mettront en vedette des artistes, des chefs et des produits différents.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer