• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > L'UdeS pourrait se départir de ses résidences du campus de la santé 

L'UdeS pourrait se départir de ses résidences du campus de la santé

Les résidences du campus de la santé nécessitent... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Les résidences du campus de la santé nécessitent des rénovations majeures.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Des travaux importants devant être réalisés aux résidences étudiantes du campus de la santé de l'Université de Sherbrooke, l'UdeS tente de trouver un entrepreneur afin de conclure un bail emphytéotique.

« Ce sont des travaux de rénovation importants », note Denyse Rémillard, vice-rectrice à l'administration et au développement durable, tout en ne voulant pas s'avancer sur l'ampleur des travaux.

Sur le site de l'institution, on note que des fenêtres « seront reconditionnées » et des salles de bain seront refaites en entier. Les résidences ont été construites en 1971 et regroupent 142 chambres. L'UdeS a publié un avis d'appel d'intérêt pour dénicher un investisseur intéressé à ces résidences universitaires. « Ce sont des travaux importants à faire, ce sera à voir jusqu'où il est prêt à investir... » note Mme Rémillard. L'ampleur des travaux est assez importante pour que l'UdeS évalue l'option du bail emphytéotique, commente-t-elle également. La durée du bail pourrait tourner autour de 40 ans.

Dans l'avis qui a été préparé, l'institution note que « dans le cadre de cette transaction, l'Université souhaite créer une entente avec l'investisseur retenu ». Une visite des lieux et une séance d'information doivent avoir lieu avec les investisseurs potentiels au début du mois de septembre.

« Au bout de ça, on veut que les prix restent modiques », note la vice-rectrice. Les services de résidence doivent s'autofinancer.

L'UdeS sera-t-elle intéressée à investir si aucun partenaire ne se montre intéressé? « Ce n'est pas exclu, ça va dépendre des conditions du marché. Notre préférence serait d'avoir un partenaire... », répond Mme Rémillard, qui estime que l'UdeS teste ainsi le marché.

Jacques Viens, vice-recteur adjoint au cabinet du recteur, rappelle du même coup que ce dossier en est « aux premiers balbutiements ». Il rappelle également le modèle de fonctionnement avec l'Estudiantine, une coopérative qui gère des résidences de l'UdeS.

L'UdeS procède aussi à un réaménagement des locaux à son École des sciences infirmières. Celui-ci est lié à l'augmentation de l'effectif étudiant et la création de nouveaux programmes. Il s'agit toutefois de réaménagement mineur.

Un bâtiment à vendre à l'Université Bishop's

De son côté, le conseil d'administration de l'Université Bishop's a décidé de se départir d'un bâtiment qu'elle possédait à Knowlton, où elle offre de la formation depuis plusieurs années. L'institution a acheté cette propriété en 2003, qui servait de campus satellite. Deux évaluations ont toutefois démontré que l'édifice aurait besoin de rénovations majeures afin d'éviter la dégradation du bâtiment. Bishop's a décidé de mettre en vente celui-ci plutôt que d'investir le montant requis, qui aurait dû être pris dans le budget de fonctionnement de l'université. Dans ce cas-ci, le bâtiment n'est pas financé par la subvention de fonctionnement pour terrains et bâtiments du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. Selon un courriel envoyé à la communauté universitaire, des cours seront offerts dans le bâtiment du campus de Knowlton, mais des recommandations seront faites en ce qui concerne « la programmation académique future » au cours de cet automne.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer