Payer son billet d'autobus avec son téléphone

Le président de la Société de transport de... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Le président de la Société de transport de Sherbrooke, Bruno Vachon, montre l'application Tickey, qui permettra de payer son billet d'autobus par le biais de son téléphone intelligent.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Fini de courir à la recherche de petite monnaie pour monter dans un autobus de la Société de transport de Sherbrooke (STS) : il est maintenant possible de payer son billet par le biais de l'application mobile Tickey. La STS devient ainsi la première société de transport en Amérique du Nord à offrir un service d'achat de passages par le biais du téléphone intelligent.

Les téléphones intelligents font partie du paysage à n'en pas douter : six adultes sur dix possédaient un téléphone intelligent en 2016. Quant aux personnes de 55 ans et plus, ce chiffre a bondi jusqu'à 32 % en 2016, a noté la STS.

« Dans une ère où la révolution numérique transforme nos habitudes de vie, le secteur du transport de personnes n'échappe pas à ces profondes mutations », soutient le président de la STS Bruno Vachon.

« Cette façon de payer représente une option de plus. Il y a des gens qui n'ont pas d'argent dans leurs poches de nos jours, qui trouvent compliqué de se faire faire de la monnaie. Cette application va faciliter la vie des usagers qui souhaitent prendre l'autobus de façon occasionnelle », se réjouit Bruno Vachon.

Comment fonctionnera l'application? C'est tout simple. D'abord, il faudra télécharger l'application et se créer un profil incluant un mode de paiement, soit une carte de crédit ou PayPal. Ensuite, lorsque l'usager se trouve à l'arrêt d'autobus, il doit ouvrir l'application, choisir le nombre de billets qu'il souhaite acheter et simplement cliquer sur un bouton. La transaction se fait en quelques secondes à peine et l'usager peut ensuite montrer l'écran de son téléphone au conducteur d'autobus. Les transferts sont possibles dans les 90 minutes suivant l'achat du billet, toujours avec l'application ouverte.

L'application Tickey a été créée par des ingénieurs bulgares. Elle est utilisée dans certains modes de transport ailleurs dans le monde, mais les autobus sherbrookois sont les premiers en Amérique du Nord à se voir doter des « iBeacons » qui permettent aux autobus de communiquer avec les téléphones par le biais d'un signal Bluetooth.

« C'est une technologie simple et efficace », se réjouit Bruno Vachon.

L'entreprise bulgare a investi 10 000 $ à Sherbrooke pour implanter son système et recevra 10 % sur chacun des billets vendus par le biais de son application. Bruno Vachon ne croit pas que cette rétribution fera une grande différence dans le budget de la STS.

« Nous croyons qu'un peu plus de gens prendront l'autobus grâce à cette application. On prend le pari qu'on sauvera de l'argent en manutention de la paperasse et de l'argent. Il y aura une évaluation plus globale à faire dans quelques mois », ajoute le président de la STS.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer