Exclusif

Owl's Head change de main

Le futur grand patron de la station Owl's... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Le futur grand patron de la station Owl's Head, Gilles Bélanger, a l'intention de créer un lien plus direct entre la montagne et le lac Memphrémagog. Il entend créer un club de voile ainsi qu'un « point d'escale » pour les plaisanciers naviguant sur le large plan d'eau. De plus, un partenariat entre les stations Owl's Head et Mont Orford paraît plus envisageable que jamais.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Appartenant à la famille Korman depuis plus de 50 ans, le mont Owl's Head devrait changer de visage au cours des années à venir. Si tout fonctionne comme prévu, la station de ski deviendra la propriété de la corporation Sommet Memphrémagog avant la fin de l'année 2017 et fera l'objet d'investissements majeurs, évalués à plus de 200 millions $.

Président-directeur général de Sommet Memphrémagog, Gilles Bélanger a lui-même confirmé à La Tribune qu'il avait signé une entente avec Fred Korman en juillet dernier. Certains détails restent à régler, mais les parties seraient résolument engagées l'une envers l'autre.

Il n'a pas été possible d'obtenir les détails de l'entente confidentielle intervenue entre les parties. Par contre, M. Bélanger a accepté d'offrir des informations concernant ce qu'il projette de réaliser au mont Owl's Head durant les années à venir.

Afin d'améliorer les infrastructures de la station à proprement parler, le futur gestionnaire de la montagne a l'intention d'investir une somme de 15 M $. Ce montant d'argent permettrait le remplacement de quelques remontées mécaniques, la création de nouvelles pistes, la rénovation du chalet de ski ainsi que la modernisation du système d'enneigement.

Ayant rapidement acquis une réputation d'homme d'affaires dynamique et visionnaire à Magog ces dernières années, Gilles Bélanger aimerait également accroître l'offre commerciale dans le secteur d'Owl's Head. Il prévoit d'ailleurs l'injection d'un montant de 3,5 M $ à cette fin.

Enfin, il planifie un investissement de 190 M $ pour poursuivre le développement immobilier autour de la montagne. Plus de 500 nouvelles unités d'habitation s'ajouteront au fil des ans. Il est question également de la construction de chambres d'hôtel supplémentaires dans le secteur.

L'homme d'affaires croit que son projet permettra la création d'au moins 150 emplois directs et permanents. Des centaines d'emplois indirects additionnels seraient également créés grâce aux investissements qui seront effectués.

«Ce projet engendrera d'importantes retombées économiques dans la région», lance M. Bélanger, tout en soulignant qu'il ferait de la satisfaction de la clientèle sa principale préoccupation à titre de dirigeant du centre de ski.

Un grand potentiel

Aux yeux de M. Bélanger, le mont Owl's Head représente un joyau brut qu'il reste maintenant à polir. «En raison de son positionnement naturel et des attraits qui l'entourent, je pense que cette montagne recèle un énorme potentiel et bon nombre de possibilités inexplorées», déclare-t-il.

Celui-ci a notamment l'intention de créer un lien plus clair entre la montagne et le lac Memphrémagog. Il entend créer un club de voile et un «point d'escale» pour les plaisanciers naviguant sur le lac.

«L'accès direct au lac Memphrémagog est l'atout majeur d'Owl's Head et son trait le plus distinctif. Il peut assurer à la station un achalandage très important en été aussi.»

Korman demeure

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Fred Korman ne quittera pas pour la retraite malgré ses 87 ans. «Il restera impliqué de façon concrète», note M. Bélanger, sans dévoiler le rôle exact que jouera le fondateur du centre de ski.

Possédant une vaste expérience à titre d'électricien, M. Korman sera sans doute en mesure d'apporter une aide précieuse au plan technique. Il connaît mieux que quiconque les systèmes d'enneigement et les remontées mécaniques existant à Owl's Head.

Rappelons que Gilles Bélanger a pour sa part été très actif à Magog durant les dernières années. Il est notamment derrière la construction du Carrefour de santé globale, de l'École Montessori Magog et de la place Tourigny.

Un parti-pris pour le développement durable

Le président-directeur général de la corporation Sommet Memphrémagog, Gilles Bélanger, souhaite que le mont Owl's Head joue un rôle accru dans la région de Memphrémagog au plan touristique. Mais cela ne l'empêche de rêver à une station de ski et un développement immobilier encore plus verts.

«On a l'intention de mettre l'emphase sur le développement durable, révèle M. Bélanger. On aimerait pouvoir intégrer l'énergie solaire et l'éolien à notre projet. Ça pourrait nous aider à diminuer les frais d'électricité de la montagne, qui représentent une dépense très importante.»

Entre autres, le président-directeur général de Sommet Memphrémagog croit qu'il serait intéressant d'installer des panneaux solaires sur les futures unités d'habitation qui seront construites autour du mont Owl's Head.

«De cette façon, les maisons pourraient fournir de l'énergie utile au fonctionnement de la station de ski», note Gilles Bélanger, en révélant par ailleurs vouloir exempter de tout développement une portion du territoire acquis par Sommet Memphrémagog.

Sa vision du développement le pousse également à vouloir créer une «forte synergie» avec la station Mont Orford. «Sommet Memphrémagog propose un projet d'envergure ayant comme vision d'offrir un village touristique, en l'occurrence Magog, un lac majestueux et deux montagnes», explique-t-il dans un document dont La Tribune a obtenu copie.

Des discussions visant à développer un partenariat entre les stations Owl's Head et Mont Orford ont déjà eu lieu durant les dernières années. Les deux organisations paraissent toutes deux prêtes à travailler en concertation dans certains dossiers.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer