• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Cathéter dans de la crème glacée Coaticook: les internautes réagissent 

Cathéter dans de la crème glacée Coaticook: les internautes réagissent

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) La nouvelle de la découverte d'un cathéter dans un contenant de crème glacée de la Laiterie Coaticook soulève de nombreux commentaires. Les internautes ont été prompts à réagir sur la page Facebook de La Tribune.

Plusieurs refusent de croire que pareille chose puisse se produire. D'autres crient au complot.

Comme Stephanie Bresse, qui se demande si une personne aurait eu avantage à un déposer le cathéter intraveineux dans la crème glacée pour faire «un coup d'argent».

«Je ne vois pas ce qu'une usine à crème glacée aurait à faire avec des seringues. Ce n'est pas des produits importés. C'est fait directement chez nous.»

Pierre Savard souhaite bonne chance à la direction de l'entreprise dans cette épreuve. «Il m'apparaît évident que cela n'a aucun rapport avec la laiterie Coaticook. Avec la vidéo qu'ils ont de la production et les normes sévères de l'industrie», écrit-il.

«De plus, qui va travailler avec un cathéter dans le bras? Ça doit être un fou dans l'épicerie ou même une mauvaise blague! J'espère que cela ne salira pas la réputation d'une excellente laiterie de notre région.»

Melanie Jubinville mentionne que le cathéter a pu être introduit lors du transport vers le magasin ou sur les tablettes de l'épicerie. «Une personne mal intentionnée a décidé d'y insérer l'objet!», insiste-t-elle.

Trois-Rivières

Rappelons qu'une famille de la région de Trois-Rivières a découvert un cathéter intraveineux dans un pot de crème glacée Coaticook. C'est le grand-père de la famille Francoeur qui a trouvé l'objet médical. Pour sa part, Jean Provencher, propriétaire de la Laiterie Coaticook, cherche à comprendre comment un cathéter a pu se retrouver dans le contenant de crème glacée acheté à Trois-Rivières.

«Ça ressemble à un coup monté, déclare Marjolaine Bernard. Certaines personnes sont prêtes à inventer n'importe quoi pour de l'argent.»

Lise-Anne Gagnon appuie M. Provencher qui soutient qu'il est pratiquement impossible que l'objet soit tombé dans le contenant lors de la production. «Coup monté pour scraper une entreprise qui fonctionne à merveille», soutient-elle.

Pour Diane Audy, quelqu'un jalouse «la meilleure crème glacée québécoise».

«Ça ne vient pas de l'usine, ça vient de l'extérieur. Il y a tellement de malades en liberté!», affirme Kathleen McCollough.

Mais Danielle Lessard Bolduc trouve les affirmations de complot monté pour de l'argent «tirées par les cheveux».




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer