Les projecteurs sur la Banque du Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Une annonce très attendue de la Banque du Canada, qui pourrait finalement relever son taux directeur, et un possible dénouement au conflit du gouvernement du Québec avec les ingénieurs figurent en premier plan de l'actualité de la semaine.

Le gouverneur de la banque centrale du pays, Stephen Poloz, augmentera-t-il le taux directeur pour la première fois depuis 2008? On le saura mercredi, mais selon certains indices, il pourrait faire le saut. À la fin du mois de juin, en entrevue avec la chaîne d'affaires CNBC, M. Poloz avait signalé que les faibles taux d'intérêt avaient «fait leur travail» et que l'économie canadienne s'était remise de la crise de 2008 et de la chute des prix du pétrole.

Si la banque centrale devait hausser son principal taux d'intérêt, les grandes banques canadiennes relèveraient vraisemblablement leurs propres taux préférentiels, ce qui ferait grimper le coût des hypothèques à taux variables et celui d'autres prêts et lignes de crédit lié au taux directeur.

La Banque du Canada rendra aussi public son Rapport sur la politique monétaire le même jour.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer