• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > 950 nouveaux employés au CIUSSS... mais une situation encore précaire 

950 nouveaux employés au CIUSSS... mais une situation encore précaire

La direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS poursuit ses... (Spectre média, René Marquis)

Agrandir

La direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS poursuit ses efforts pour embaucher davantage d'employés et leur offrir des carrières intéressantes, ont expliqué en point de presse Lise Montagne, directrice des soins infirmiers, Gilles Michaud, directeur des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques, ainsi que Rémi Brassard, directeur des services multidisciplinaires.

Spectre média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Quelque 950 nouveaux employés ont fait leur entrée au sein des différents établissements du CIUSSS de l'Estrie-CHUS depuis le mois de février. S'il s'agit d'une bonne nouvelle en cette période difficile où la main-d'oeuvre fait cruellement défaut dans le réseau de la santé, la situation demeure précaire dans les différents établissements de santé de la région.

Malgré cette embauche considérable de 950 employés en quelques mois, il faudra embaucher encore plus de 1000 employés dans la prochaine année, et ce, dans toutes les sphères d'emploi, pas seulement du personnel clinique comme les infirmières.

Le CIUSSS de l'Estrie continue donc de recruter. De façon massive même. « En plus de la campagne de recrutement sur le web www.besoindevous.ca, plusieurs moyens ont été adoptés pour nous assurer d'attirer et de retenir les bonnes ressources », ajoute M. Michaud.

Des exemples? Un nombre d'heures fixe de travail a été offert cet été à certains membres du personnel. Plus de 450 employés se sont prévalus de cette offre. L'accueil et l'intégration des nouveaux employés ont été revus, car l'arrivée massive de nouveaux employés s'avère aussi exigeante pour le personnel en place, et on a introduit de nouveaux titres d'emploi dans certaines équipes pour consolider le travail et améliorer les façons de travailler.

Deux ans après la fusion des 14 établissements de santé, la direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS a une idée beaucoup plus nette de ses besoins et embauche maintenant dans une perspective « ensemble du territoire du CIUSSS ».

« Après deux ans, nous avons une idée plus précise de nos besoins en main-d'oeuvre », soutient Gilles Michaud, directeur des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques.

Lits supplémentaires, personnel supplémentaire

La pression est forte, même très forte, sur les hôpitaux et les

CHSLD de la région depuis le début de cette année. Ainsi, l'ouverture de lits de surcroît dans les CHSLD et à l'hospitalisation de courte durée est nécessairement synonyme de personnel supplémentaire pour veiller sur ces patients. « Dans les derniers mois, l'ouverture de lits supplémentaires a nécessité l'emploi de 180 équivalents temps complet! » illustre Gilles Michaud.

Pour assurer la qualité et la stablilité des soins, la direction des ressources humaines a rencontré ces derniers mois ses différentes directions de départements afin de bien cibler les secteurs où le manque de personnel est plus critique.

« Nous avons mis en place des plans de contingence dans ces départements pour pouvoir faire du délestage ou réduire les activités dans certains départements en cas de situations critiques, afin de pouvoir répondre adéquatement et de façon sécuritaire aux besoins de notre clientèle », ajoute Gilles Michaud.

Ce plan de contingence a été mis en place en prévision de la période estivale toujours plus difficile en raison des nombreuses vacances. Toutefois, il est arrivé plusieurs fois qu'on y ait recours ces derniers mois.

Ce sont souvent les absences de dernière minute qui sont les plus difficiles à remplacer et qui causent les problèmes les plus sérieux sur les équipes de travail.

« Des employés sur une liste de rappel, qui attendent à la maison et qui sont prêtes à venir travailler en quelques minutes, ça n'existe plus sous la même forme qu'il y a 20 ans », mentionne Lise Montagne, directrice des soins infirmiers.

La direction du CIUSSS de l'Estrie-CHUS travaille activement aussi à revoir ses postes de travail pour offrir des parcours de carrière intéressants à ses employés. En deux mots : mobilité et stabilité.

« Nous respectons les demandes des employés qui veulent travailler près de chez eux et non pas à Coaticook, à 80 km de la maison! Par contre, il est possible un jour qu'un employé de l'hôpital de Magog veuille venir travailler au CHUS Fleurimont par intérêt. Alors c'est tout à notre avantage de pouvoir lui offrir un parcours de carrière intéressant chez nous », ajoute M. Michaud.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer