• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Pour les personnes en perte d'autonomie: un projet d'annexe à la Grande Vie 

Pour les personnes en perte d'autonomie: un projet d'annexe à la Grande Vie

Les résidents de la Coopérative la Grande Vie... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Les résidents de la Coopérative la Grande Vie accueille avec bonheur le projet de construction d'un second centre d'hébergement pour les aînés à mobilité réduite.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(SHERBROOKE) La Coopérative la Grande Vie a procédé au lancement de sa campagne de financement en vue d'un second centre d'hébergement pour les aînés nommé La Grande Vie II.

L'objectif est d'amasser pas moins de 300 000 $ en suscitant la générosité des Sherbrookois. Cette somme contribuera à la construction du nouveau bâtiment, lui qui sera annexé à la coopérative déjà existante. Cette toute future aile du centre d'hébergement offrira des soins plus complets pour les personnes âgées en perte d'autonomie. De nouveaux employés seront d'ailleurs engagés pour assurer leur bienêtre et prodiguer les soins adéquats selon leurs besoins. « Notre coopérative a amorcé ses activités en 2011 avec des gens de 75 ans et plus. Évidemment, tout le monde vieillit, ce qui diminue la mobilité et l'autonomie. On s'est donc demandé comment faire pour garder nos résidents ici et c'est ce qui a amené la phase deux de la coopérative. Nous allons donc agrandir le bâtiment déjà existant », explique Guillaume Brien, directeur général de la Fédération des coopératives d'habitation de l'Estrie.

Un projet attendu

Désireux de poursuivre leur vie au sein de la Coopérative La Grande Vie, les actuels résidents accueillent avec bonheur ce nouvel ensemble résidentiel. « Avec les années, les gens ont perdu beaucoup d'autonomie, ce qui fait en sorte que beaucoup d'entre eux doivent être évalués pour avoir davantage de soins et de services. C'est pour cette raison qu'il est important pour nous de voir la seconde partie se réaliser afin de répondre aux besoins de notre clientèle », note Rose Rodrigue, membre du comité de la phase II et résidente de la coopérative.

Grâce à cette nouvelle construction, les aînés pourront prolonger de beaucoup leur séjour au sein cette résidence, ce qui sera bénéfique pour eux sur le long terme. « La coopérative La Grande Vie est actuellement faite pour les personnes autonomes, donc lorsque l'une d'entre nous ne l'est plus, elle doit partir de son milieu. Avec cette nouvelle annexe, elles pourront rester ici, avoir la visite de leurs connaissances en plus de conserver la même direction. Grâce à ça, il ne serait plus obligatoire de déménager à l'extérieur. C'est très important émotivement, car, quand nous vieillissons, nous avons moins la force pour encaisser les changements majeurs », croit Julien Richard, président du conseil d'administration de la coopérative.

Les démarches ont été amorcées pour demander du financement au gouvernement fédéral et provincial ainsi qu'auprès des élus municipaux de Sherbrooke. Le coût total de cette nouvelle portion du centre d'hébergement, qui devrait compter trois étages et de 36 à 39 nouvelles chambres, est estimé à un peu plus de 4 millions $. Si la somme est amassée, le projet devrait s'amorcer en 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer