Nouvelle convention collective: les pompiers de Magog plus efficaces

Les membres du  syndicat et de la Ville... (Spectre Média, Mari-Lou Béland)

Agrandir

Les membres du  syndicat et de la Ville de Magog se sont montrés très heureux de la nouvelle entente collective ratifiée.

Spectre Média, Mari-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(SHERBROOKE) Les résidents magogois peuvent maintenant dormir en paix : la convention collective des pompiers de Magog a été revue et améliorée pour une meilleure protection sur le territoire.

Cette restructuration complète permet au Service sécurité incendie de Magog de passer de 56 pompiers volontaires à 36 permanents. Ces derniers seront répartis dans les deux casernes sur quatre équipes de travail 24 heures sur 24. Il y aura également vingt pompiers temporaires qui vont demeurer à l'emploi de la Ville. La caserne 1 sera pour sa part détruite complètement avant d'être reconstruite au même endroit tandis que la caserne 2 sera réorganisée pour une efficacité accrue. Les interventions nautiques seront aussi améliorées, notamment grâce à l'ajout d'un bateau mieux adapté pour ces situations. Tout cela mis ensemble permettra aux pompiers d'être encore plus efficaces et plus rapides.

« Lorsque je suis arrivé en poste il y a un an, j'ai eu comme mandat de réanalyser tout ça pour voir ce qui allait et ce qui était problématique. Il fallait soumettre des pistes d'améliorations et c'est ce qui a été fait. Ça vient mettre un baume », a déclaré Serge Collins, directeur par intérim du Service sécurité incendie.

Bien que l'élaboration de cette nouvelle convention collective s'est quelque peu étendue, elle semble très bien accueillie par l'ensemble des partis concernés. « Je crois que ce nouveau service va faire des petits puisque d'autres villes emboîteront assurément le pas. Nous serons des pionniers dans tout ça. Nous en sommes bien fiers. Ça va permettre une sécurité accrue pour les citoyens ainsi que pour les pompiers. Nous allons avoir une meilleure force de frappe lors des interventions », a exprimé Pierre-Luc Courchesne, président du Syndicat des pompiers de Magog.

Cette nouvelle entente a également comblé la mairesse Vicky-May Hamm, elle dont les préoccupations premières étaient le bienêtre des Magogois. « Ça veut dire une bien plus grande efficacité. Les citoyens peuvent désormais dormir encore mieux sur les deux oreilles, car ils sont en sécurité. Certains de nos résidents, comme ceux du lac Lovering, étaient plus inquiets étant donné qu'ils sont plus loin sur notre territoire. Nous avons fait les ajouts nécessaires pour qu'ils soient rassurés », a analysé Mme Hamm.

L'implantation de cette nouvelle convention collective sera finalisée à l'automne 2017. Elle sera par la suite valide jusqu'en 2022. Cette refonte du Service sécurité incendie coûtera 1,3 million $ de plus annuellement à la Ville. Pour ce qui est de la reconstruction de la caserne, les appels d'offres s'approchent des 6 millions $.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer