Olympiades de robotique: une équipe du Séminaire à Washington

L'équipe de robotique du Séminaire de Sherbrooke s'envolera... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

L'équipe de robotique du Séminaire de Sherbrooke s'envolera prochainement vers Washington pour participer à des olympiades internationales de robotique. Ce sera la seule équipe canadienne alors que plus de 160 pays seront représentés. L'équipe de champions est composée de Félix Giffard, Félix Léonard, Raphaël Bisson, Étienne Renaud, Christopher Bélanger, Logan Cadorette, Timothy Gulliver et, de leur enseignant, Francys Gauthier.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'équipe de robotique du Séminaire de Sherbrooke s'envolera vers Washington prochainement pour prendre part à la première édition de First Global. L'équipe sherbrookoise est l'unique équipe canadienne à participer aux olympiades internationales de robotique qui réuniront 176 équipes en provenance de 160 pays.

L'exploit n'aurait pu être réalisé sans la contribution de l'enseignant Francys Gauthier, qui a remporté le prix Woodie Flowers lors du récent Festival de robotique de Montréal. Ce prix est présenté à un mentor exceptionnel de la compétition de robotique qui a su le mieux diriger, inspirer et habiliter son équipe à l'aide d'excellentes compétences en communication.

C'est ce prix qui a permis à son récipiendaire de se créer une équipe pour représenter le Canada à Washington. Son équipe de champions de robotique est composée d'élèves de secondaire 3 à 5, soit Félix Giffard, Raphaël Bisson, Félix Leonard, Timothy Gulliver, Étienne Renaud, Christopher Bélanger et, unique membre de la gent féminine, Logan Cadorette.

Le thème du rassemblement international de robotique First s'inspire de la réelle problématique d'accès à l'eau potable dans le monde et à la contamination de cette dernière. « Toutes les équipes participantes ont reçu une boîte contenant des milliers de pièces. À partir de ce matériel uniquement, les élèves devaient créer un robot capable d'amener les balles bleues, qui représentent l'eau potable, au réservoir et de transporter les balles orangées, qui représentent des impuretés, à l'usine de traitement des eaux. Et aucun manuel d'assemblage n'est fourni. Seulement l'ingéniosité des jeunes et leurs recherches peuvent être utilisées », explique l'enseignant précisant que le robot doit aussi être en mesure de se soulever du sol en s'accrochant à une barre métallique pour éviter une hypothétique inondation.

Compétition et entraide

L'événement est une compétition, mais aussi un véhicule d'entraide entre les différentes nations.

« Toutes les équipes partent égales pour ce qui est du matériel, mais certaines équipes ont beaucoup moins d'expérience en robotique. Notre équipe a par exemple aidé les équipes du Gabon et du Togo. L'objectif global est de faire avancer la science », note Francys Gauthier précisant que le Séminaire de Sherbrooke a implanté le programme First il y a dix ans alors que d'autres écoles en sont à leur première année.

Les sept élèves ont passé une centaine d'heures à la fabrication du robot qui les accompagnera à Washington. « Je crois que ça va être une expérience incroyable de rencontrer des participants de tous les pays. Et de voir des équipes qui n'ont pas nécessairement les mêmes moyens que nous. J'ai hâte de voir la machine qu'elles ont construite avec l'entraide et la coopération internationale. Ça représente bien comment les gens peuvent travailler ensemble pour résoudre des problèmes complexes. Et ça démontre comment les jeunes sont l'avenir », mentionne le finissant Timothy Gulliver.

Les élèves avaient eux-mêmes rédigé un texte pour appuyer la candidature de leur enseignant pour le prix Woodie Flowers. « Francys est un mentor de haut niveau et un leader inspirant pour nous. Il a largement contribué à bâtir la communauté First au Québec. Dans l'atelier de robotique, Francys analyse continuellement les situations et nous motive toujours à être meilleurs, plus proactifs et efficaces. Il traite son équipe de robotique comme une extension de sa propre famille », ont-ils souligné.

La première édition de First Global se déroule du 16 au 18 juillet. L'équipe de Sherbrooke évalue qu'elle a de bonnes chances de gagner les olympiades. Les curieux peuvent suivre leur performance sur la page officielle du Séminaire de Sherbrooke.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer