Le 3e Frigo Free Go branché à St-Élie

Christelle Lefèvre, présidente de l'Association des gens d'affaires... (Spectre média, René Marquis)

Agrandir

Christelle Lefèvre, présidente de l'Association des gens d'affaires de Saint-Élie et coordonnatrice du marché public de Saint-Élie, et Karole Forand, directrice générale de la CDEC, tiennent le ruban d'inauguration du troisième Frigo Free Go à St-Élie. Sondès Allal (au centre), agente de revitalisation socioéconomique à la CDEC, est posée en compagnie des 28 partenaires impliqués.

Spectre média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le troisième Frigo Free Go était dans les plans de la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Sherbrooke et devait être instauré à l'Université. Toutefois, c'est dans le secteur de Saint-Élie qu'il s'est installé grâce à l'initiative de Christelle Lefèvre.

Une cinquantaine de personnes étaient réunies aux Serres Saint-Élie vendredi afin d'inaugurer le nouveau Frigo Free Go. Une fête familiale était organisée avec jeux gonflables, spectacle de danse et un buffet confectionné à partir de surplus alimentaires.

Il y a deux mois, Christelle Lefèvre, coordonnatrice du marché public de Saint-Élie, a fait une demande à la CDEC dans l'objectif d'avoir un Free Go. « Je viens d'une famille qui n'avait pas grand-chose, alors pour moi le gaspillage c'est quelque chose avec lequel j'ai beaucoup de difficulté », explique Mme Lefèvre, qui est également présidente de l'Association des gens d'affaires de Saint-Élie.

« Le slogan de Saint-Élie est Un bien-être à partager alors le partage ça fait partie de notre identité, donc tout ça coulait de source qu'un Free Go avait sa place ici », ajoute-t-elle.

« Non seulement elle est arrivée avec l'idée, mais en plus elle avait déjà mobilisé du monde qui était prêt à s'investir dans le projet. C'est ce qui nous a convaincus », raconte Sondès Allal, agente de revitalisation socioéconomique à la CDEC.

Mélanie Grégoire, propriétaire des Serres St-Élie, se dit très fière de participer au projet. « Quand j'ai compris qu'il s'agissait de lutte contre le gaspillage alimentaire, j'ai immédiatement dit oui, portée par le désir de donner au suivant et par l'envie de contribuer à la réduction du gaspillage alimentaire et au développement d'un climat d'entraide dans le quartier », souligne-t-elle.

Ce sont 28 partenaires qui vont contribuer à alimenter le Frigo Free Go de Saint-Élie pendant toute l'année, lesquels y déposeront leurs surplus alimentaires afin d'éviter le gaspillage et de redonner à la collectivité. Il sera disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, même pendant l'hiver, précise Mme Grégoire.

« Depuis qu'on a commencé cette aventure collective, une communauté s'est créée et elle compte maintenant plus de 100 partenaires engagés contre le gaspillage alimentaire à Sherbrooke », souligne Sondès Allal.

Plusieurs personnalités politiques étaient également présentes afin d'encourager le projet. Pierre-Luc Dusseault, député de Sherbrooke, Jacqueline Belleau, représentante de Marie-Claude Bibeau, députée de Compton-Stanstead et ministre du Développement international et de la Francophonie, et Karine Vallières, députée de Richmond, ont rendu possible la fête organisée pour l'inauguration. Les conseillers municipaux Julien Lachance, Nicole A. Gagnon et Christine Ouellet étaient également sur place.

Il y a tout juste un an, le premier Frigo Free Go avait été inauguré sur la Wellington Sud dans le portique de l'Armée du salut et un deuxième avait pris place au Cégep de Sherbrooke en mars 2017. Mme Allal, relève que chaque Free Go prend la couleur du milieu qui l'héberge. « Dans le premier Free Go, les femmes l'utilisaient comme un endroit d'échange de recettes. Elles venaient y déposer des fruits et des légumes ainsi qu'une recette. » Elle invite donc les citoyens de l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville à s'approprier leur Frigo Free Go et d'en faire un lieu qui leur ressemble.

Sondès Allal tenait également à préciser que la CDEC travaille toujours pour le Frigo Free Go à l'Université de Sherbrooke, mais aucune date n'est encore fixée pour son instauration.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer